Le parti Les Républicains a publié vendredi après-midi une caricature d'Emmanuel Macron rappelant à de nombreux internautes les dessins de la propagande antisémite des années 30. 

La publication ne sera restée que quelques minutes en ligne mais aura eu le temps de faire vivement réagir les internautes. Le parti Les Républicains a publié vendredi après-midi sur Twitter une caricature du candidat à la présidentielle Emmanuel Macron. 

Le problème, c'est que cette caricature reprend toutes les caractéristiques de dessins antisémites des années 30, ont immédiatement remarqué des internautes : chapeau haut-de-forme, nez crochu, gros cigare... 

Face à la polémique, Les Républicains ont supprimé la publication et ont affirmé dans un nouveau tweet n'avoir voulu heurter "en aucune manière" avec cette caricature. Une excuse qui n'a pas vraiment calmé les internautes, qui ne comprennent pas comment un tel dessin a pu être validé. 

Publicité
Le parti a finalement publié un communiqué en début de soirée pour présenter ses excuses. "Conscient que la caricature d'Emmanuel Macron que le compte Twitter des Républicains avait diffusée et retirée sur les réseaux sociaux a pu être mal interprétée, je tiens, au nom de tous les Républicains, à présenter mes excuses à ceux qui ont pu être blessés ou choqués", a déclaré le secrétaire général du parti LR Bernard Accoyer.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :