Le candidat à la présidentielle, qui se rêve "en berger à l'Elysée", s'est qualifié in extremis pour la présidentielle, samedi, en recueillant les 500 parrainages nécessaires. Mais connaissez-vous son programme ?

C'est le candidat atypique de cette élection présidentielle. Samedi, Jean Lassalle s'est qualifié in extremis pour la présidentielle en dépassant la barre des 500 parrainages. Mais connaissez-vous le programme de celui qui se rêve en "berger à l'Elysée".

A lire aussi Qui est Jean Lassalle, l’homme politique qui a fait réagir à ONPC ?

Celui qui est agriculteur dans la vie civile, et fils de berger, tient tout particulièrement à faire de l'agriculture "une cause nationale". "Il faut faire de l'agriculture une grande cause nationale, placée sous l'autorité directe du président de la République", a-t-il déclaré sur LCI. Sans rentrer dans les détails, il a néanmoins indiqué vouloir permettre aux enfants de découvrir "le travail de la ferme" à l'école. De manière générale, il souhaite éviter la perte de "la tradition et (du) savoir-faire" paysans.

Nationalisations partielles, apprentissage avant 16 ans...

Sur le plan économique, le candidat annonce dans son livre-programme un moratoire sur la dette, "des nationalisations partielles" des "plus grands acteurs économiques", si ceux-ci sont contrôlés par des fonds de pension étrangers. Pour "mettre fin au chômage de masse", il propose de "remettre au travail 25 000 personnes dès l'été 2017" dans des postes non pourvus "via Pôle emploi", en faisant appel "aux lycées professionnels" et à "des entreprises volontaires". Il souhaite également développer l'apprentissage "bien avant 16 ans". Sur le plan scolaire, il veut revoir le tronc commun en proposant "des classes spécialisées pour les artistes ou les sportifs" afin d'entretenir "le goût d’apprendre".

L'amoureux de la nature veut entamer la transition énergétique en remplaçant le nucléaire et le pétrole par des énergies renouvelablesIl estime que "les forces conjuguées du soleil et des marées" suffiront à remplacer le pétrole et le nucléaire. 

Le service militaire rétabli

Publicité
Sur son site, Jean Lassalle indique vouloir rétablir le service national, "civil ou militaire". Il ne reviendra pas sur la loi pour le mariage pour tous, bien qu'il ait voté contre. Il s'est également prononcé pour l'arrêt des interventions militaires françaises à l'étranger

Il souhaite également renégocier les traités européens afin de "retrouver des marges de manœuvre" face à une institution qui, selon lui, ne gère plus que "les budgets" et "les normes".

Vidéo sur le même thème : Le député Jean Lassalle braqué à Narbonne 

Publicité