Dimanche soir, les candidats à l'élction présidentielle ont répondu aux questions des enfants dans l'émission "Au tableau", diffusé sur "C8". François Fillon chantant "un kilomètre à pied", Benoît Hamon imitant un petit diable... : retour sur les pépites de l'émission.

Une nouvelle émission politique. Dimanche soir, la chaîne C8 a diffusé l'émission "Présidentielle : candidats au tableau !", au cours de laquelle plusieurs candidats à l'élection présidentielle ont répondu à des questions parfois originales. Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et François Fillon sont donc allés "au tableau" pour faire face à la franchise des enfants.

A François Fillon, les enfants ont demandé des nouvelles de sa femme, Penelope, et pourquoi "tout le monde (l)'avait abandonné". Interrogé sur le nombre de régions françaises, l'ancien Premier ministre n'a pas réussi à répondre correctement, mais s'est rattrapé en dégustant, en souvenir de ses années de scoutisme, un criquet grillé ! Il a également beaucoup fait rire en entonnant la chanson "un kilomètre à pied, ça use les souliers." Emmanuel Macron a, lui, été interrogé sur François Hollande. "Est-ce qu'il est toujours copain ?", a demandé un des enfants. "On ne se voit plus parce qu’on s'est séparés en août mais je l'aime toujours bien", a répondu l'ancien ministre de l'Economie. Le candidat d'En Marche a avoué sa plus grosse bêtise : lorsqu'il avait 12 ans, il a mangé... du verre !

A lire aussi - Grand Débat sur TF1 : les enjeux pour les 5 candidats

Emmanuel Macron a reçu des pastilles pour la gorge, François Fillon des chaussettes

Benoît Hamon a lui aussi avoué sa plus grosse bêtise d'enfant. Après avoir attaché un de ses camarades à un arbre, il est parti et l'a oublié ! Interrogé sur les questions écologiques et environnementales, le candidat du Parti socialiste a échouer à l'épreuve du tri sélectif en choisissant la mauvaise poubelle pour déposer un pot de yaourt vide... L'ancien ministre de l'Education a offert aux téléspectateurs deux moments plutôt drôles lorsqu'il a mimé un diablotin ou encore a fait un "dab", pas de dance très populaire chez les jeunes. François Fillon et Emmanuel Macron ont également dû montrer aux enfants comment ils "dabbaient".

Publicité
Ancien professeur de Français, Jean-Luc Mélenchon n'a pas réussi à épeller correctement le mot "ornithorynque". Il a confié également que s'il pouvait avoir un superpouvoir, il choisirait la téléportation, pour aller "direct voir les planètes". Interrogé sur ses goûts musicaux, le candidat de la France Insoumise a déclaré qu'il écoutait Mozart pour se détendre et que sa chanteuse préférée était... Carla Bruni. "On l'écoute pas parce que c'est la femme de l'un ou l'autre, on l'écoute pour ce qu'elle chante", a-t-il expliqué aux enfants pour justifier, ce choix surprenant. Avant de partir, les candidats ont reçu des cadeaux : Emmanuel Macron a nottament reçu ds pastilles pour la gorge pour préserver sa voix pendant les meetings et François Fillon, une paire de chaussettes, car "on sait que vous faites attention à votre apparence", ont-déclaré les enfants.