Le Canard Enchaîné révèle cette semaine avoir mis la main sur un document montrant que François Fillon a reçu plusieurs milliers de dollars pour jouer les intermédiaires avec Vladimir Poutine et ce, alors qu’il était député. 

Le Canard Enchaîné fait de nouvelles révélations sur François Fillon. Dans sa dernière édition, l’hebdomadaire satirique rapporte en effet s’être procuré un document où le candidat de la droite à l’élection présidentielle s’engageait, via sa société 2F Conseil, à organiser une rencontre entre plusieurs chefs d’Etats africains, le président russe Vladimir Poutine, le milliardaire libanais Fouad Makhzoumi et des dirigeants d’entreprises, dont celui du groupe Total. Les faits remonteraient à 2015, à l’époque où François Fillon était encore député de la Sarthe.

A lire aussi – François Fillon à la tête d’une société "secrète" très lucrative

François Fillon aurait servi d’intermédiaire

Cette "convention de lobbying" avait déjà été révélée par Mediapart il y a quelques jours. Mais Le Canard Enchaîné va cette fois-ci plus loin en dévoilant la somme que cela aurait permis à François Fillon de récolter : quelque 50 000 dollars, payés en deux fois. Le journal rapporte également qu’une rencontre a bel et bien eu lieu entre Vladimir Poutine et le PDG de Total le 19 juin 2015, lors du Forum économique international.

Publicité
Contacté par la rédaction du Canard Enchaîné, le porte-parole de Fouad Makhzoumi n’a pas démenti, et a fait valoir le "secret des affaires" et la "stricte légalité du contrat". De son côté, François Fillon n’a pas commenté ces révélations. Lundi soir lors du grand débat sur TF1, celui qui se rêve à l’Elysée a cependant déclaré vouloir créer une "commission" pour "la moralisation et la transparence de la vie publique".

 

Vidéo sur le même thème : Retraite : Quels changements si François Fillon remporte la présidentielle ?