Les "Rends l'argent" ont été entendus régulièrement durant les déplacements et meetings du candidat de la droite et du centre pendant cette campagne présidentielle. Et le message semble avoir été entendu. 

Depuis le début de sa campagne et après les révélations des emplois attribués à sa femme et ses enfants, le candidat de la droite et du centre à la présidentielle, François Fillon, a vu à de nombreuses reprises ses déplacements être perturbés par des citoyens lui demandant de "rendre l'argent". 

Un message désormais entendu ? Il se pourrait bien que oui, mais à une seule condition. Le candidat Les Républicains “se dit prêt à rendre l’argent s’il est élu Président le 7 mai”, a déclaré une source proche de François Fillon au site Slate.fr. La somme s'élèverait à environ un million d’euros.

"Il n’a pas d’autre choix que de rembourser"

Cela pourrait même être l'une de ses premières mesures. "François Fillon n’a pas voulu le faire auparavant comme candidat parce  que l’annonce d’un remboursement aurait été interprétée comme une preuve de culpabilité. Mais une fois à l’Elysée, s’il veut mettre derrière lui définitivement les affaires et appliquer son programme, il n’a pas d’autre choix que de rembourser", explique le site d'information. 

Publicité
François Fillon a été mis en examen le 14 mars dernier pour "détournement de fonds public", "complicité et recel de détournement de fonds publics", "complicité et recel d’abus de bien sociaux" et "manquements aux obligations de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :