Le 21 avril 2002, Jean-Marie Le Pen créait la surprise en propulsant le FN au second tour de l'élection présidentielle, provoquant un émoi national. Quinze ans plus tard, tout ou presque a changé...

© Wikipédia 2002 / En rouge : Jospin ; en bleu : Chirac ; en jaune : Le Pen.

Les sondages annonçaient tous Marine Le Pen au second tour

EN 2002, Jean-Marie Le Pen créait la surprise en se qualifiant pour le second tour de l'élection présidentielle, une première pour le FN. En éliminant le candidat socialiste avec à peine 200 000 voix de plus, le candidat frontiste avait fait sensation.

Publicité
Aujourd'hui, l'arrivée au second tour de sa fille n'a quasiment pas fait de vagues. Il faut dire que tous les sondages précédents le premier tour la donnaient soit en tête, soit à la deuxième place. Dimanche soir, de nombreux Français n'ont donc pas été surpris de la voir qualifiée pour le second tour. Pour rappel, les derniers sondages en 2002 (voir ci-dessus) donnaient tous Jean-Marie Le Pen en troisième position, d'où une certaine surprise le soir du 21 avril. 

mots-clés : Le pen

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité