Comment le candidat qui a gagné des millions d’euros lorsqu’il était banquier d’affaires peut-il aujourd’hui avoir un patrimoine net de seulement 200 000 euros ? C’est la question que beaucoup se posent depuis qu’Emmanuel Macron a fait sa déclaration auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. 

La déclaration de patrimoine récemment faite par Emmanuel Macron auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) suscite des interrogations. En effet, comment se fait-il que le candidat ne possède aujourd’hui que 200 000 euros de patrimoine net quand on sait qu’il a y quelques années, lorsqu’il était encore banquier d’affaires chez Rothschild, il a touché près de trois millions d’euros en quatre ans. Où sont passés ses millions ? Le candidat d’En Marche ! a-t-il menti sur sa déclaration ?

"J’avais beaucoup d’endettement quand j’ai quitté la fonction publique car je n’avais pas de mise de départ"

Non, a-t-il assuré jeudi soir sur le plateau de L’Emission Politique. Se défendant d’avoir menti, Emmanuel Macron a expliqué que l’argent qu’il avait gagné dans le privé avait en grande partie servi à rembourser les emprunts qu’ils avaient contractés. "J’ai réalisé des travaux dans ma maison, retranscris à la Haute autorité qui ne l’a pas rendue publique, a-t-il assuré. J’avais beaucoup d’endettement quand j’ai quitté la fonction publique car je n’avais pas de mise de départ. J’ai utilisé l’argent que j’ai gagné pour rembourser une partie de mes emprunts d’une part et pour financer les travaux d’autre part".

Soulignant également qu’il ne faisait l’objet d’aucune procédure judiciaire, Emmanuel Macron s’est ensuite refusé à rendre ses comptes bancaire publics. "C’est du voyeurisme",a-t-il argué avant de rappeler qu’il avait déjà fait l’objet de deux contrôles fiscaux ainsi que le veut la procédure, lors de son entrée au gouvernement.

Publicité
Des explications qui n’ont cependant pas convaincu le think thank libéral conservateur, L’IREF, lequel a sollicité le parquet afin qu’une enquête soit ouverte concernant le patrimoine d’Emmanuel Macron. Selon les informations de La Voix du Nord, dans un article publié l’année dernière, l’ancien ministre de l’Economie aurait assuré "dans sa déclaration patrimoniale avoir consenti un prêt Crédit Mutuel de 350 000 euros sur 180 mois en 2011 pour financer les travaux sur la villa ‘Monejan’" que possède son épouse au Touquet.

 En vidéo - Présidentielle 2017 : focus sur le patrimoine d'Emmanuel Macron

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité