Alors que son mari Emmanuel Macron s'affiche comme le grand favori de cette présidentielle, Brigitte Macron ne se voit pas encore en Première dame, comme elle l'a expliqué dans le livre "Le Couloir de Madame".

Alors que le duo Macron-Le Pen domine depuis plus d'un mois les sondages, la femme de celui qu'on désigne comme le favori ne se sent pas forcémment prête à assumer le rôle de Première dame. Si Brigitte Macron est très présente dans la campagne de son époux, elle a encore quelques angoisses sur le rôle qui sera peut-être le sien. C'est en tout cas ce qu'elle a confié à la journaliste Alix Bouilhaguet dans "Le Couloir de Madame", paru ce 5 avril aux Éditions de l'Observatoire, rapporte Closermag.fr.

À lire aussi:Elles pourraient devenir Premières dames en mai prochain

"Quand on me parle de Première dame, ce n'est pas de moi que l'on parle"

L'ancienne professeure de français est de tous les meetings de son candidat de mari, sa fille Tiphaine Auzières s'impliquant également dans la campagne de son beau-père qu'elle connaît depuis qu'elle est petite fille. Pourtant, si Brigitte Macron aime le style qu'a insufflé Carla Bruni au sommet de l'État, elle peine encore à définir le sien. "Je ne m'y imagine pas du tout", assure-t-elle.

Un rôle qu'elle devra peut-être remplir dans un mois

Publicité
"Ma protection, c'est de ne surtout pas me projeter. Quand on me parle de Première dame, ce n'est pas de moi que l'on parle. Je n'arrive pas à anticiper." La perspective de devoir représenter la France aux côtés de son mari est une responsabilité qu'elle redoute. "C'est déjà tellement dur maintenant. Il y a des matins où je me dis 'Vivement ce soir !' Je suis assez angoissée de nature." Heureusement, le président du mouvement "En Marche !" s'emploie à la rassurer et à préserver sa liberté. "Emmanuel m'a toujours dit : 'C'est toi qui détermineras ton rôle dans le respect des règles'." Un rôle qu'elle devra peut-être remplir dans un mois, en cas de victoire de son mari Emmanuel Macron.

En vidéo sur le même thème : VIDEO Brigitte Macron se lâche et se déhanche au meeting de son mari