Pour la toute première fois depuis le début de la campagne présidentielle, Gabrielle Guallar a accepté de son confier à un média. Une interview très attendue dans laquelle la compagne de Benoît Hamon parle de leur vie de famille mais aussi de son possible rôle de Première dame. 

Gabrille Guallar est sortie de sa réserve. Celle que son compagnon ne souhaitait pas exposer a récemment accepté de se dévoiler un peu. On l’a ainsi aperçue au meeting de Benoît Hamon le 19 mars dernier, et les premières photos d’elles ont ensuite commencé à circuler dans la presse. Aujourd’hui, celle qui partage la vie du candidat de la gauche a décidé d’aller plus loin : elle a accordé une interview à L’Obs dans laquelle elle n’hésite pas à évoquer leur vie de famille, les raisons de sa discrétion mais aussi comment elle envisage son éventuel futur rôle de Première dame.

"Je ne suis pas à l’aise en apparaissant en public, a-t-elle posé d’emblée. Benoît fait de la politique, moi pas". Mais si Gabrielle Guallar refuse de s’exposer autant que les épouses des autres candidats, elle reconnaît qu’il est parfois nécessaire de mettre sa réserve de côté pour soutenir le père de ses filles. "Il y a des moments dans la vie où les choses s’imposent", a-t-elle expliqué avant de revenir sur le meeting où elle s’est enfin dévoilée : "Cela m’a fait vraiment plaisir de participer à cet élan formidable. Je crois que cela peut se comprendre".

Consciente que son poste à la direction du groupe de luxe LVMH est sujet aux critiques, Gabrielle Guallar ne sait cependant pas encore ce qu’elle ferait si Benoît Hamon était élu président. Renoncerait-elle à son poste ou bien le conserverait-elle malgré tout ? "Ëtre Première dame ? Je ne suis pas programmée pour ça… Mais ma place est à ses côtés, toujours. Je m’adapterai tout en restant moi-même, ce n’est pas la première fois et j’en ai les ressources".

A lire aussi – Benoît Hamon : que reprochent les internautes à sa femme ?

"Le week-end, je ne les délègue pas à des nounous"

Publicité
Mère de deux fillettes âgées de six et deux ans, Gabrielle Guallar met par ailleurs son rôle de mère au premier plan. Aussi a-t-elle refusé de suivre Benoît Hamon rue de Grenelle quand il était ministre et ce, pour ne pas casser le quotidien de leurs enfants, rapporte Paris Match. "Je veux qu’elles voient leur mère. Le week-end, je ne les délègue pas à des nounous", a-t-elle également souligné dans les colonnes du magazine.

En vidéo - Qui est Gabrielle Guallar, la compagne de Benoît Hamon ?