Vidéos A la une
Roger Cukierman, président du Crif, a dénoncé "une interprétation qui a été faite un peu rapidement de (ses) propos" tenus ce lundi matin sur Europe 1. Le président du Crif a affirmé qu'en France, "toutes les violences sont commises par des jeunes musulmans", mais "regrette beaucoup" la décision de Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman, "de ne pas venir au diner", en raison de ces propos.
Publicité