Politique
Ce lundi, alors que les élus UMP-UDI du Conseil de l'Essonne lui avaient préféré François Durovray, Georges Tron a assuré qu'il visait toujours la présidence du département.
Publicité