Société
Un Belgo-Tunisien a reçu 6 000 euros au titre du préjudice moral, après un non-lieu dans une affaire où il était mis en cause pour un projet d'attentat.
Publicité