Vidéos A la une
Les principaux syndicats d'agriculteurs ont choisi de ne pas se rendre à la table ronde initialement prévue jeudi en Bretagne. Elle a été reportée, faute de participants. Les éleveurs estiment insuffisantes les annonces faites mardi par Stéphane Le Foll, qui a promis 300 millions d'euros d'aides. "Le ministre de l'Agriculture est à côté de ses pompes", a estimé l'un d'eux. Ils ont multiplié les actions symboliques tout au long de la journée. Allongés sur la chaussée pour dénoncer les risques d'asphyxie qui pèsent sur leurs exploitations, on les a aussi retrouvés déversant le contenu de leurs remorques devant la cité administrative de Rouen, un symbole. "La contrainte administrative c'est une composante du ras le bol des agriculteurs", a expliqué l'un des manifestant. Des blocages routiers ont également pris place au niveau d'Arzal. Des manifestations ont eu lieu devant la préfecture de Rennes. La plupart des barrages ont été levés ce jeudi soir. D'autres actions sont prévues la semaine prochaine
Publicité