Vidéos A la une
Lors d'une conférence de presse ce mercredi, Michel Cadot, le préfet de police de Paris, a dressé le bilan des dégâts et des violences qui ont émaillé la manifestation contre la loi Travail ce mardi. D'après le préfet, 1.000 casseurs ont été dénombrés, qui se sont introduits progressivement en tête du cortège. "Des manifestants venus pour commettre des actes de violence, s'attaquer au mobilier urbain, aux immeubles et attaquer les forces de l'ordre", a déclaré le préfet de police. Parmi les policiers mobilisés ce jour-là, 28 ont été blessés. "Ce niveau de violence, d'après ce que m'ont dit les forces qui intervenaient, ils ne l'ont pas connu depuis des années", a déploré Michel Cadot.
Vidéos A la une
Alors que la journée de mardi sera placée sous le signe de la grève de la fonction publique et des taxis, la préfecture de police de Paris a donné, ce lundi, quelques indications pour que les Franciliens s'organisent. Michel Cadot, le préfet de police de Paris, a recommandé aux habitants "d'éviter les véhicules", si possible et "d'utiliser les transports collectifs y compris pour se rendre à Orly et Roissy". Il a assuré qu'au niveau des aéroports les moyens seraient renforcés "dès l'ouverture du service". Pour ceux qui seraient contraints d'utiliser leur véhicule, il a conseillé d'éviter certaines zones: "la Porte Maillot où il y aura de forts encombrements", et "le quartier tout autour de Bercy". Michel Cadot a également indiqué qu'il y aurait des "déviations nécessaires entre la Défense et Paris".
Société
A Paris, le nombre de PV a chuté depuis les récentes attaques. En cause, une mesure de prévention de la Préfecture de police de Paris à l'égard de ses agents de surveillance.
High-Tech
La préfecture de police a appelé lundi à ne pas relayer les messages de panique incitant les internautes à ne plus se connecter sur Internet en raison de risques de cyberattaques. De fausses informations publiées en usurpant l’identité des autorités. 
Vidéos A la une
Recouverts du drapeau français, les trois cercueils des policiers tués dans les attentats ont été portés par des policiers dans la cour de la préfecture de police pour l'hommage que la nation leur a rendu à la préfecture de police de Paris.
Société
Un rapport de l'IGPN publié aujourd'hui montre que les bavures policières sont en recul en 2013 comparée à l'année précédente.
Société
Selon les informations d’Europe 1, les chiffres de la délinquance ont été truqués pendant plusieurs années à Paris. Plus de détails sur ce rapport explosif qui révèle une vaste opération de maquillage des statistiques.
Publicité