Vidéos Argent/Bourse
Pour peser sur les négociations, les trois syndicats représentatifs de la SNCF (CGT, UNSA et SUD) menacent d'une grève reconductible dès mardi soir. La CGT-Cheminots et SUD-Rail y ont joint la revendication du retrait de la loi travail. La CFDT a, quant à elle, annoncé dans la foulée lever son préavis. Alors, pourquoi l'Unsa a-t-il décidé de maintenir son appel à la grève, malgré les nouvelles propositions pour réorganiser le travail des cheminots ? - Éléments de réponse avec Luc Bérille, secrétaire général de l'UNSA. - 18h l'heure H, du lundi 30 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos à la une
La semaine prochaine, les médecins généralistes, les spécialistes et les urgentistes sont appelés à la grève. Une mobilisation qui pourrait faire boule de neige, car à l'hôpital le mécontentement est important. Les anesthésistes-réanimateurs pourraient eux aussi déposer un préavis de grève dans les jours qui viennent. Un tiers des postes sont vacants en France et selon une étude, plus d'un quart de ces médecins sont menacés d'épuisement professionnel. C'est un reportage d'Elvire Berahya-Lazarus, Matthias Tesson, avec Héloïse Paliwoda et Myriam Alm.
Publicité