Marcus, le cochon voyant, a sa petite idée !
Vidéos à la une
Le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll on rencontré jeudi le commissaire européen à l'agriculture Phil Hogan. Tout en rappelant que la France avait concédé beaucoup, Manuel Valls a demandé à ce que l'Union européenne prenne des mesures, afin d'éviter une crise agricole à l'échelle européenne. "L'État a pris ses responsabilités, a affirmé le Premier ministre. Il faut aussi que les agriculteurs, la grande distribution et les industriels prennent les leurs."
Actualités
Il s’agirait d’une initiative "maladroite" entreprise par une nouvelle recrue afin d'apprendre les couleurs aux enfants d'une école maternelle.
Vidéos à la une
Les éleveurs de porc peinent à recevoir 1,40 euros du kilo de viande, en raison d'une crise avec des industriels du secteur, tandis que du côté du bio, le kilo est déjà acheté entre 3 et 3,50 euros. "Les gens voulaient du cochon bio, du coup on s'est mis à la vente directe tout doucement", explique Philippe Duté, éleveur à la Bouexière, en Ille-et-Vilaine.
Vidéos à la une
Les acteurs de la filière porcine ont annoncé que le marché du porc breton, fermé depuis une semaine, rouvrirait mardi à 11 heures. Ce signal positif ne signe toutefois pas la fin de la crise. Cooperl et Bigard, les deux industriels qui s'étaient retirés du marché, n'ont pas assisté à la réunion de crise. Une nouvelle réunion a été fixée au 27 août.
Vidéos à la une
Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, s'est exprimé, ce lundi, à l'issue d'une réunion avec les acteurs de la filière porcine. "Le cadran aura une cotation demain, c'était très important. Les industriels qui étaient présents s'y sont engagés. D'un commun accord, il a été convenu qu'il y avait nécessité d'avoir un marché du cadran et un prix qui puisse se fixer et qui donne une orientation. Mais en même temps, il y a nécessité à faire évoluer cette cotation", a-t-il expliqué.
Vidéos à la une
Éleveurs porcins et industriels de l'agroalimentaire se retrouvent lundi autour du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, afin de tenter de trouver une solution à la crise qui dure depuis deux mois. Les acteurs du secteur avaient convenu d'un prix dès mi-juin, mais l'accord n'a pas été respecté par tous. Deux industriels du secteur porcin, la Cooperl et Bigard, refusent ainsi de payer 1,40 euro le kilo de viande.
Vidéos à la une
"Il faut qu'on ne produise pas plus que ce dont on a besoin", analyse l'ancien leader de la Confédération paysanne José Bové au sujet de la crise qui ébranle la filière porcine. L'eurodéputé EELV dénonce le modèle agricole européen, "il faut qu'on arrête cette concurrence folle".
Vidéos à la une
Des éleveurs de porc de l'Hérault se sont regroupés afin d'organiser la vente directe de leurs produits et de pallier l'absence de solution dans la crise de leur secteur. "On ne doit rien à personne. On ne doit pas un euro aux banques. On est aujourd'hui en autonomie financière", a expliqué Dominique Soulier, éleveur porcin.
Vidéos à la une
Pascal Perri, économiste, et Laurent Neumann, précédemment directeur de la Rédaction de Marianne, ont donné leurs points de vue sur la crise qui secoue la filière porcine. Pour Pascal Perri, le prix est un symbole de la qualité et représente une valeur. Les consommateurs devraient arbitrer leurs budgets pour réattribuer une partie de leur pouvoir d'achat à une consommation alimentaire saine. Selon Laurent Neumann, les Français devraient changer leurs habitudes de consommation en commençant par acheter des viandes françaises dans une boucherie de quartier plutôt que dans les supermarchés.
Vidéos à la une
Les acteurs de la filière porcine ont rendez-vous dès lundi au ministère de l'Agriculture pour tenter de trouver une issue à la crise de la filière qui a connu la semaine passée un nouveau rebondissement avec la suspension de la cotation au Marché du porc breton (MPB). Si aucun accord n'est trouvé, les éleveurs menacent de reprendre leurs actions et la cotation au marché du porc breton pourrait une nouvelle fois, être reportée.
Vidéos Argent/Bourse
Le 13 août, Paul Auffray, président de la Fédération nationale porcine (FNP), était l'invité du Grand Journal, présenté par David Dauba, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Invité de BFMTV ce jeudi, Karim Achoui est revenu sur la volonté de la mairie de Chalon-sur-Saône de supprimer les menus de substitution au porc dans les cantines de la ville. L'avocat, fondateur de la Ligue de défense judiciaire des musulmans, avait intenté un recours en référé contre cette décision, recours rejeté ce jeudi par la justice. "J'ai bien compris que derrière la volonté du maire, il y avait une volonté politique de radicalisation, de confusion dans l'esprit. Nous sommes dans une instrumentalisation de cette laïcité", a estimé l'avocat franco-algérien. "La laïcité, c'est respecter les religions de chacun", a-t-il jugé.
Société
Depuis quelques jours, la filière porcine est entrée dans une crise où agriculteurs et industriels se font face. Mais quelle est la raison de leur colère ?
Société
Le recours contre la suppression du menu sans porc dans les cantines de Chalon-sur-Saône a été rejeté.
Vidéos à la une
Alors qu'on croyait la crise apaisée, voilà qu'elle repart de plus belle dans la filière porcine. Ce lundi, les deux principaux industriels de la filière porcine ont refusé d'acheter des bêtes aux éleveurs français. Le kilo de porc français est trop cher selon eux. En Allemagne, il est aujourd'hui 25 centimes moins cher (1,15 euro le kilo contre 1,40 en France). Les éleveurs espèrent que les négociations entre le gouvernement et les industriels vont aboutir. Sans une reprise des ventes, de nombreuses exploitations pourraient ne pas survivre.
Société
Le tribunal administratif de Dijon doit examiner aujourd’hui la décision de la mairie de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) concernant la fin des menus de substitution dans les cantines.
Vidéos à la une
114 tonnes de porc. C'est la quantité de viande que la Russie a ordonné de détruire. En cause : elle avait été importée illégalement depuis l'Union Européenne. Selon les autorités, les livraisons sont arrivées sur le territoire avec des documents falsifiés en provenance du Brésil. La viande viendrait en fait d'un pays européen, Pologne ou Allemagne. Depuis un an, le gouvernement russe a mis en place un embargo sur la nourriture en provenance des États européens. Une réponse aux sanctions de l'UE contre Moscou.
Vidéos Insolite
Et oui ils deviennent populaires comme animaux de compagnie. Nous savons tous comment soigner les chats et les chiens mais on ne sait pas...
Vidéos à la une
Réaction d'un éleveur porcin sur le prix pratiqué dans la grande distribution, jugé trop bas.
Société
Plus d'un Français sur deux se dit opposé à la mise en place de menus de substitution dans les cantines pour les enfants ne mangeant pas de porc, selon un sondage Odoxa/CQFD-iTélé. 
Vidéos à la une
Gilles Platret, le maire UMP de Chalon-sur-Saône, a décidé de ne plus servir de menu de substitution pour éviter la discrimination entre les enfants. "Si vous avez un menu unique vous traitez les enfants de la même façon, c'est comme ça qu'on assure l'égalité républicaine", estime-t-il. Pour certains il s'agit d'une stratégie purement politicienne. Les menus de l'école seront communiqués deux mois à l'avance afin de laisser le temps aux parents concernés de se retourner.
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/W2YqhWeK . Direction La Roche-sur-Yon où quelques membres de...
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/LJuq1gc4 . Réaction du maire de Sargé-les-le-Mans sur les...
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/ailrxkuB . La maire de Sargé-les-le-Mans ne proposera plus...
Vidéos à la une
Focus sur l'agriculture en Pays de Savoie qui fait face à deux problèmes, les problèmes fonciers et le sous-développement de la filière porcine.
Vidéos Insolite
Avec sa petite bouille, Jude, cet adorable porcelet, va faire fondre la toile!
Vidéos à la une
Le vice-président du Front national Florian Philippot, a réagi à la polémique née des propos tenus par Marine Le Pen, ce vendredi, sur RTL, au sujet des menus sans porc servis dans les cantines...
Politique
La présidente du Front national a annoncé ce vendredi l'arrêt de distribution des menus de substitutions au porc. Cette mesure s'appliquerait dans les écoles des municipalités gérées par le parti frontiste.
Société
A Narbonne, dans l’Aude, une tête de porc a été découverte sur le chantier de construction d’une mosquée.

Pages

Publicité