Blague, bourde, lapsus, phrase choc… Planet.fr vous propose de revenir sur le mot ou la phrase qui a marqué la semaine.

La phrase de cette semaine est signée Marine Le Pen. La présidente du Front National l’a prononcée jeudi lors de ses vœux à la presse. "Vous me verrez peu cette année. Nous aurons peu d’occasion de nous rencontrer directement parce que j’irai cette année, avant de lancer ma campagne présidentielle début 2017, et pas avant, au contact direct des Français", a-t-elle déclaré depuis le siège de son parti.

A lire aussi Marine Le Pen, la reine des (bons) sondages

Marine Le Pen mise sur le terrainLa fille de Jean-Marie Le Pen souhaite en effet  mettre l’accent sur le terrain. "’J'ai l’intention de passer 2016 dans la plus grande proximité possible avec notre peuple. J’ai envie de l’écouter encore davantage, j’ai besoin de discuter avec toutes ses composantes, toutes ses forces vives, tous ses métiers et avec les habitants de tous les territoires", a-t-elle encore expliqué.

Publicité
De son côté, Le Parisien a révélé que la présidente du Front National compte également s’appuyer sur un solide réseau d’élus locaux pour gagner des voix d’ici la prochaine course à l’Elysée. "Nous nous appuyons de plus en plus sur notre réseau d'élus locaux pour démarcher des personnalités d'autres bords politiques. C'est efficace", a confié le vice-président du parti au journal.

A voir  - La vidéo (baclée) des voeux de Marine Le Pen pour 2016