Alors que François Hollande a exprimé ses vœux de Noël aux Français en fin d’après-midi le 25 décembre, Nadine Morano a estimé qu’il s’agissait d’une "nouvelle bourde" du chef de l’Etat.

©AFP

François Hollande a bel et bien exprimé ses vœux de Noël aux Français, mais ceux-ci sont arrivés un peu tard selon certains élus UMP. Nadine Morano a d’ailleurs particulièrement critiqué le temps pris par le chef de l’Etat pour se plier à cette traditon. "On a attendu, attendu... Pas un message de l'Élysée pour Noël, une nouvelle bourde de Hollande. Le mépris de nos traditions en dit long", s’est en effet offusquée l’ancienne ministre en charge de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle sur le réseau social Twitter mercredi matin. Un avis visiblement partagés par d’autres membres du parti d’opposition, lesquels ont également dénoncé son message tardif.  

Joëlle Garriaud-Maylam, la sénatrice UMP des Français à l’étranger s’est même demandée quelques heures plus tard si c’était "au nom de la laïcité que François Hollande, en ces fêtes de fin d’année 2013, n’a toujours pas souhaité un joyeux Noël Français". Forte de cette remarque, l’élue a poursuivi en soulignant que le président avait cependant "tweeté pour fêter l’Aïd" aux musulmans de France en 2012.

Publicité
Le tweet de François Hollande posté vers 16 heuresInfluencé ou on par la polémique lancée sur les réseaux sociaux, François Hollande a finalement posté un message souhaitant "à toutes et à tous, de joyeuses fêtes de Noël" avec "une pensée particulière pour ceux confrontés à la solitude ou à la maladie". Arrivé en fin d’après-midi mercredi 25 décembre, ce tweet a ainsi coupé court aux tergiversations.

A revoir en vidéo : Nadine Morano danse !