Lors d’une rencontre avec des adolescents en Lozère samedi, François Hollande s’est confié sur son rôle de chef de l’Etat. Et comme souvent, le président l’a fait avec une pointe d’humour. Découvrez ce qu’il a dit.

François Hollande était samedi en Lozère pour assister à la fin de la 14e étape du Tour de France entre Rodez et Maude. En attendant l’arrivée des coureurs, il est parti à la rencontre de quelques adolescents en colonie de vacances dans la région. Une rencontre très instructive sur la façon dont le chef de l’Etat aborde son rôle et ses obligations.

"Ce qui compte, ce n’est pas l’importance du mandat, c’est l’engagement que l’on y met""Quand avez-vous voulu devenir président", lui a ainsi demandé un jeune. Ce à quoi le chef de l’Etat a répondu : "A votre âge, je ne pensais pas forcément l’être". Et François Hollande de poursuivre : "Il est très important de ne pas voir cela comme un métier. Ce qui compte, ce n'est pas l'importance du mandat, c'est l'engagement que l'on y met. Maire d'une petite commune ou président, c'est la même volonté". Quant à ses déplacements en France mais aussi à l’étranger, le locataire de l’Elysée a expliqué aux adolescents : "C'est difficile à comprendre pour les Français. Pourquoi il va loin et pourquoi il ne vient pas nous voir ? Je dois faire les deux. La France, c'est un pays attendu aussi au loin (…) Il faut aussi porter le message de la France partout dans le monde".

A lire aussi – Clermont-Ferrand : la blague graveleuse de François Hollande chez Michelin

Publicité
"Il y a une problème de débouché"Mais la sortie que l’on retiendra de cette entrevue restera très certainement celle concernant la "vocation" à devenir président de la République. Comme à son habitude, François Hollande a choisi d’aborder ce point avec humour. "On ne peut pas s’engager en disant je veux être président, on n’est pas sûr d’y arriver quand même ! Il y a un problème de débouché, il n’y a pas de Pôle emploi des présidents", a-t-il lâché avant de souligner que "certains sont inscrits depuis un certain temps".

Vidéo sur le même thème : La blague graveleuse de François Hollande chez Michelin