Pour asseoir son autorité auprès des membres du gouvernement qu'il trouve dissipés, Jean-Marc Ayrault s'est vu conseiller par François Rebsamen, président du groupe PS au Sénat, de virer un ministre, pour l'exemple. Tous les détails avec Planet.fr.

Selon le Canard Enchaîné de ce mercredi, François Rebsamen, sénateur-maire de Dijon et président du groupe PS au Sénat, a conseillé à Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, de virer l'un de ses ministres pour asseoir son autorité sur le gouvernement qu'il trouve trop dissipé.

Ainsi, selon l'hebdomadaire, François Rebsamen aurait-il conseillé : "Vire-moi un ministre. N'importe lequel, mais au moins, fais un exemple". En effet, il estime que les prises de paroles des ministres sont trop libres, entraînant régulièrement bourdes et contradictions.

Un ministre viré et "là ils s'arrêteront"Il poursuit : "Tous les jours il y a des annonces prématurées, et même contradictoires. Là, ils s'arrêteront". François Rebsamen aurait particulièrement dans le collimateur Delphine Batho, ministre de l'Ecologie, et ses dernières sorties sur le diesel.

Elle veut en effet taxer encore plus le diesel "pour des raisons de santé publique". Seulement, ce carburant est une spécialité française, et le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, est en croisade pour la protection du made in France.

Publicité
Mais Jean-Marc Ayrault ne l'a pas pris de façon aussi grave, puisqu'il considère que l'incident n'est qu'une "simple erreur de langage". Cependant, il prévient : "si le ministre commet une faute politique, il sera viré sur le champ".

© PHILIPPE DESMAZES / AFP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :