Nicolas Sarkozy, Jean-Christophe Cambadélis, François Bayrou sont des ténors de leur groupe dont la notoriété dans l’Hexagone est connue de tous,  les  quatre personnalités politiques suivantes n’ont pas eux la même aura malgré un poids important dans la sphère politique française : Philippe Vigier (UDI), André Chassaigne (Front de Gauche), Jean-Michel Baylet (PRG) et Emmanuelle Cosse (EELV). Focus.

©AFP

Philippe Vigier 

Si son prédécesseur à la tête de l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI), Jean-Louis Borloo, possédait une notoriété qui dépassait le cadre de nos frontières, le nouveau président de l’UDI depuis le 15 avril 2014 a rarement été sous les feux de la rampe.

Ancien membre de l’UDF, ce député de la 4ème circonscription d’Eure-et-Loire - maire de commune de Cloyes-sur-le-Loire - était l’un des partisans de François Bayrou à l’élection présidentielle de 2007. Philipe Vigier (57 ans) a pris rapidement des responsabilités en devenant le secrétaire général du Nouveau Centre puis porte-parole de l’UDI avant d’être propulsé à la tête du parti il y a moins d’un an.

Publicité
Désormais au premier plan de sa classe politique, le Drômois d’origine n’a pas hésité à déclarer que le recours à l'article 49.3 de la constitution par le Premier ministre au sujet de la loi Macron était un aveu d'échec et de faiblesse de sa politique. Dernièrement, Vigier a dénoncé l'obstination sans fin de Marisol Touraine - ministre des Affaires sociales - sur le tiers payant.