Un échange houleux a eu lieu entre Daniel Cohn-Bendit et Jean-Luc Mélenchon sur le plateau de "France 2" dimanche soir. Le second a reproché au premier de l'avoir tutoyé...

Tutoyer Jean-Luc Mélenchon n’est pas forcément une bonne idée. Surtout lorsqu’il n’est pas votre ami. Daniel Cohen-Bendit en sait désormais quelque chose. Dimanche soir sur le plateau de France 2, l'ex-député européen les Verts s'est en effet permis d'appeler le fondateur de La France insoumise par son prénom, ce qui a déclenché l'ire de ce dernier.  

A lire aussi - Affaires judiciaires, polémiques... : les casseroles des candidats à la présidentielle 2017

Ils s’étaient déjà tutoyés

"Jean-Luc, si tu te présentes à la primaire, tu peux la gagner", a lancé Daniel Cohn-Bendit, avant d’être interrompu sèchement. "Monsieur Cohn Bendit, est-ce que vous pouvez m'appeler par mon nom et pas par mon prénom s'il vous plaît ? Nous ne sommes pas amis, vous le savez, ne jouons pas la comédie", a répliqué Jean-Luc Mélenchon.

Publicité
Vexé par cette réponse, alors que les deux politiciens s’étaient déjà tutoyés comme le rappelle Le Monde, Daniel Cohn-Bendit a lâché : "Va te faire foutre ! S’il n’a pas envie, qu’il aille tutoyer Castro et qu’il me foute la paix". Jean-Luc Mélenchon lui a ensuite demandé de "garder son calme". Agacé, son interlocuteur lui a fait comprendre qu’il était d’un "ridicule incroyable". "Vous vous prenez pour quelqu’un que vous n’êtes pas, Monsieur Mélenchon".