En visite à Lunel, près de Montpellier, le ministre de l’Economie a été pris à partie par un gréviste. Visiblement excédé, Emmanuel Macron lui a sèchement répondu.

Encore une fois, Emmanuel Macron fait parler de lui…

Le déplacement vendredi à Lunel, près de Montpellier (Hérault), du ministre de l’Economie avait pourtant bien commencé. Venu voir des pêcheurs d’anguille, symbole de "La France qui se lève tôt", l’un d'eux avait lancé au ministre : "On va vous prêter une salopette car avec votre costard à 3 000 euros… ça serait con de le salir." Une petite remarque qui a fait rire Emmanuel Macron, mais pas pour longtemps…

A lire aussi Emmanuel Macron candidat en 2017 : c’est (presque) officiel !

"Vous avec votre pognon, vous achetez des costards"

En effet, un peu plus tard, le ton a pris une autre tournure entre le ministre et des militants CGT rencontrés par hasard dans une rue de Lunel. Le ministre de l’Economie leur a alors demandé d’arrêter de bloquer la France, référence aux grèves contre la loi Travail qui entraînent des pénuries d’essence depuis maintenant deux semaines. Le ton est alors très vite monté et un jeune homme a lancé à Emmanuel Macron : "Vous avec votre pognon, vous achetez des costards".

Publicité
Visiblement agacé, l’ancien banquier lui a répondu sèchement : "Vous n'allez pas me faire peur avec votre tee-shirt (...) la meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler." Ce à quoi a répondu le jeune homme : "Depuis l’âge de 16 ans je travaille monsieur !". Et le ministre de trouver une porte de sortie en vantant la jeunesse qui travaille.

Emmanuel Macron avait déjà été à l'origine d'une polémique similaire en septembre 2014, lorsqu'il avait évoqué "l'illettrisme" des ouvrières de l'abattoir Gad.

Vidéo sur le même thème : Emmanuel Macron : "Le meilleur moyen de se payer un costard, c’est de travailler"

Publicité