Une vidéo révèle que les sympathisants de l'ancien ministre recoivent des SMS afin d'applaudir et scander des slogans à des moments précis. Le tout, dans le but de faire illusion.

© DR / exemples de messages envoyés aux sympathisants

Le 4 février dernier, Emmanuel Macron tenait son grand meeting de lancement de campagne à Lyon, dans une salle remplie à craquer, et retransmis en direct à la télévision. Autant dire que le fondateur du mouvement "En Marche !" n'avait pas le droit à l'erreur.

Or, comme en atteste les images du meeting, le candidat télégénique a semble-t-il réussi son pari. Mais l'ambiance et la ferveur y étaient-elles spontanées ? A priori, pas totalement s'il on en croit une vidéo récemment diffusée sur Internet.

"Réduisez les 'Macron président', je veux des applaudissements"

Elle émane de Christophe Geoffroy, un développeur informatique de 38 ans, qui a raconté à la Radio télévision suisse avoir été "étonné par l'ambiance terriblement artificielle" qui se dégageait des meetings d'Emmanuel Macron. En effet, Christophe Geoffroy dit avoir réussi à infiltrer l'équipe de militants d'"En Marche !", qui envoyait aux sympathisants dans la salle des messages via la messagerie cryptée Telegram. Or, sur cette messagerie, la "Team ambiance" - comme elle se fait appeler - a tout millimétré.

A des moments clés du meeting, les sympathisants recevaient des messages précis de la "Team ambiance", les enjoignant à "lâcher des bravos", des "Macron président" ou encore des "On va gagner". Une situation qui n'a a priori rien d'anormale - de nombreux meetings se déroulent ainsi afin de créer une ambiance - sauf que là, la régularité semble avoir été poussée à l'extrême.

Du côté d'Emmanuel Macron, on relativise ces révélations

Christophe Geoffroy, qui ne cache pas son soutien à Jean-Luc Mélenchon sur les réseaux sociaux, dit avoir réalisé la vidéo pour mettre en lumière "des pratiques fortement discutables", et non pour donner un coup de pouce au candidat de La France insoumise. "Il n'y a à ce sujet aucune mention, aucun lien, aucune image le favorisant, explique-t-il au magazine Lyon Capitale. J'ai fait en sorte de produire la vidéo de manière objective." Il a d'ailleurs décidé de mettre à disposition tous les documents utilisés.

Publicité
Contacté par le journal local, Bruno Bonnell du mouvement "En Marche !" explique qu'il n'y a rien d'extraordinaire. "Toutes les réunions publiques que je connais, stade foot, réunion politique ou concert de rock, il y a de l'animation prévue, explique-t-il. On ne peut pas tenir une fausse ambiance pendant 2h30 et pour 16 000 personnes dont certaines qui viennent de très loin. Il faut raison garder. Une centaine de personnes ne peuvent pas en manipuler 16 000 autres. Ce n'est pas très crédible". 

Vidéo sur le même thème : Emmanuel Macron en campagne en Algérie

Thématiques élections: 

  • EUROPE
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité