Silencieuse depuis l’éclatement de l’affaire portant sur son emploi présumé fictif, Penelope Fillon pourrait bien sortir de sa réserve dans les jours à venir, a récemment confié son avocat tout en soulignant les risques d’une telle intervention. 

Pas un mot. Depuis l’éclatement de l’affaire portant sur son emploi présumé fictif, Penelope Fillon n’a rien dit. Seul son mari a pris la peine de la défendre publiquement, tandis qu’elle s’est murée dans le silence, tapis derrière un visage impassible et un regard désespérément triste. A tel point que sur les réseaux sociaux, le bruit a commencé à courir que cette attitude était sans doute due au fait que l’épouse du candidat à la présidentielle ignorait tout de cette affaire. Mais la situation pourrait bien changer dans les jours à venir. Invité de "24 heures en questions" sur LCI, l’avocat de Penelope Fillon en effet laissé entendre qu’elle pourrait très bien prendre la parole dans les jours à venir.

A lire aussiPenelope Fillon était-elle au courant qu’elle travaillait pour son mari ?

"Respectons le fait qu’elle se défende courageusement"

Publicité
"Si la mansuétude va jusqu’à dire que Penelope Fillon a été instrumentalisée et qu’elle ne savait pas qu’elle avait un emploi, je dois vous dire que c’est ce qui la blesse le plus, a d’abord posé Me Pierre Cornut-Gentille. C’est très humiliant de se voir faire un reproche comme celui-là. Elle en souffre peut-être plu que du reste. Penelope Fillon n’aime pas la lumière, c’est très douloureux pour elle". Après avoir expliqué l’état dans lequel se trouve sa cliente, l’avocat a ensuite donné des pistes sur la manière dont sa cliente pourrait réagir dans les jours à venir. "Peut-être qu’elle prendra la parole, c’est à elle de décider", a-t-il indiqué avant de prévenir : "Et si elle le fait, ce ne sera pas une opération de communication mais ça risque d’être interprété comme ça". Et Me Cornut-Gentille d’ajouter : "Respectons le fait qu’elle se défende courageusement. Elle fait face et ce n’est pas agréable".

Thématiques élections: 

  • IMPOTS