Nicolas Hulot n’a pas du tout apprécié les conseils donnés par sa prédécesseure en charge de l’Ecologie, Ségolène Royal. Invité sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin, le ministre lui a sèchement répondu. 

Nicolas Hulot n’a pas apprécié que Ségolène Royal lui donne des conseils à propos de la législation concernant le glysophate. Cet herbicide de la firme Monsanto fait actuellement débat en Europe. En effet, alors que la Commission européenne serait favorable à une reconduction de son utilisation pour une durée de cinq ans, plusieurs pays s’y opposent. C’est notamment le cas de la France qui ne souhaite pas voter une reconduction de plus de trois ans. Un avis que ne partage pas Ségolène Royal. Dimanche, l’ancienne ministre de l’Ecologie a même interpellé son successeur au gouvernement. Invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, elle l’a exhorté à "voter contre la réautorisation du glysophate" et à "rester ferme" face aux pressions des autres pays et de la Commission.

A lire aussi –La fortune de Nicolas Hulot fait-elle peur à l’Elysée ?

"Donc merci de ce conseil mais je n’ai pas besoin de ce conseil"

Publicité
Une initiative qui n’a pas plu à Nicolas Hulot. A son tour invité sur un plateau télé, le ministre lui a répondu sèchement qu’il se passera de ses conseils. "J’aime beaucoup Ségolène Royal mais elle me demande de rester ferme. Qu’est-ce que je fais depuis quelques semaines ? Vous ne croyez pas qu’on a eu la position la plus ferme ?, a-t-il d’abord interrogé face à Jean-Jacques Bourdin, avant de s’agacer. La France a la position la plus ferme et j’ai la position la plus ferme. Donc merci de ce conseil mais je n’ai pas besoin de ce conseil".