Invitée sur le plateau de BFMTV jeudi, la conseillère régionale de l’UDI en Ile-de-France a dévoilé une autre phrase tendancieuse que lui aurait dit l’eurodéputée. Découvrez-la !

Après la polémique suscitée par les propos de Nadine Morano sur la "race blanche", Rama Yade a confié lors d’une interview sur BFMTV jeudi que ce n’était pas la première fois que l’eurodéputée usait de ce genre de "petites phrases". "Il y a une dérive personnelle qui date. Quand je l'ai côtoyée au gouvernement, j'avais eu droit à mes petites phrases", a-t-elle expliqué.

A lire aussi - Nadine Morano : à droite qui pense quoi de ses déclarations ?

Pour illustrer son propos, la conseillère régionale UDI d’Ile-de-France a rapporté qu'au moment où elle hésitait à aller aux élections européennes, l’ancienne ministre de l'Apprentissage et de la Formation lui aurait dit : "Quand on est d’origine africaine, on a plus de devoirs que de droits".

Nicolas Sarkozy a demandé le retrait de son investiture pour les élections départementales

Publicité
Depuis ses propos polémiques, Nadine Morano a été critiquée par une grande partie des ténors de son parti. Nicolas Sarkozy a même demandé mercredi le retrait de son investiture en tant que tête de liste Les Républicains pour les élections départementales en Meurthe-et-Moselle. Une décision que n’a pas digérée l’eurodéputée. En effet, celle-ci a promis de "dézinguer" le patron du parti s’il se présentait à l’élection présidentielle.