Lors de son meeting au Zénith de Paris dimanche, Nicolas Sarkozy a reçu les éloges de l’ex-otage franco-colombienne, libérée en 2008 grâce à l’aide de l’ancien président.

C’est un témoignage qui ne peut que faire du bien à Nicolas Sarkozy. Lors de son meeting au Zénith de Paris dimanche, le candidat à la primaire des Républicains a reçu les éloges d’Ingrid Betancourt. L’ancienne otage franco-colombienne, restée coincée entre les mains des Farc pendant plus de six ans dans la jungle amazonienne, a salué la force de l’ex-président français, qui a mené à sa libération en 2008.

A lire aussi - EN IMAGES Quand le livre de Nicolas Sarkozy inspire la moquerie de libraires...

"Peut-être que vous ne vous souvenez pas du jour où vous avez entendu pour la première fois le nom de Nicolas Sarkozy... Pour moi, c'est un moment que je n'oublierai jamais. J'étais enchaînée à un arbre au fin fond de la jungle colombienne. Mes ravisseurs et moi avions entendu la voix de Nicolas Sarkozy au travers d'une radio rafistolée qui pendait à la branche d'un arbre", a notamment lâché l’ancienne candidate écologiste à l’élection présidentielle colombienne. Elle se souvient aussi de la "peur" qui se dessinait "sur le visage de (ses) geôliers sous l’effet de la force des mots de ce jeune président de la France".

"Nicolas Sarkozy est un leader du monde"

La salle du Zénith, au complet, a applaudi ce discours poignant et flatteur pour Nicolas Sarkozy. Pour Ingrid Betancourt, aucun doute, "dès 2007, le vent a tourné" pour elle, son sort et sa vie "ont dépendu de Nicolas Sarkozy". Proche du désespoir, elle avait finalement été libérée en 2008 après l’une des prises d’otages les plus médiatisés de ces dernières années.

C’est donc ouvertement, devant 6 000 militants, qu’Ingrid Betancourt a apporté son soutien à Nicolas Sarkozy pour retrouver sa place à l’Elysée. Pour elle, "Nicolas Sarkozy est un leader du monde. Un homme craint par ses ennemis et admiré par ses amis. Il est tombé, il a eu la force de se relever. (...) Aujourd'hui je me tiens debout parce que c'est Nicolas Sarkozy le leader que je désire pour ma France!".

Publicité
Un discours qui a également ému le clan politique de Nicolas Sarkozy. "Vous avez dit ce que nous pensons avec une telle force", a commenté Laurent Wauquiez. "Quelle émotion!", a ajouté François Baroin, en arrivant à la tribune. 
Publicité