Finalement pas de Valérie Pécresse ce mardi matin dans l'émission de Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFMTV. La députée UMP a annulé sa venue la veille au dernier moment. Un lapin au goût amer pour le journaliste.

"Valérie Pécresse devait être notre invitée ce matin, elle avait donné son accord, et à minuit tout à coup, coup de téléphone pour nous dire 'ah non je suis fatiguée je peux pas venir'" Jean-Jacques Bourdin ne cache pas son amertume envers la députée des Yvelines, soutien de François Fillon pour la présidence de l'UMP, qui lui a donc fait faux bond ce lundi matin.

"Froid dans le dos"

"Rétrospectivement, quand je sais que Valérie Pécresse a été ministre du Budget et porte-parole du gouvernement (sous Sarkozy ndlr), tout ça me fait un peu froid dans le dos" commente le journaliste, en direct, face à Bernard Debré (député de la 15ème circonscription de Paris) qui la remplace au pied levé.

"Je la comprends, répondra celui-ci, je l'excuse, et puis finalement servir de deuxième couteau, c'est toujours un couteau !"

Une compréhension liée à la défaite tumultueuse, la veille, de François Fillon face à Jean-François Copé, pour présider l'UMP.

Repli des troupes

Publicité
Deux proches du perdant à la présidence de l'UMP ont en effet annulé, dans la nuit, leur passages médias avec pour consigne de "s'abstenir de tout commentaire" selon Europe 1. Tandis qu'une réunion avec tous ses soutiens était prévue prévue lundi matin par François Fillon.

Pas de Valérie Pécresse donc chez Bourdin mais Bernard Debré, pro-Fillon mais pas membre des "lieutenants" du candidat.

Christian Estrosi, autre bras droit de François Fillon, a également annulé son passage sur Europe 1, remplacé par Henri Guaino, soutien quant à lui de Jean-François Copé.

 

Regardez la vidéo (via Morandini.com) :

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :