En visite à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) lundi matin, Manuel Valls a été apostrophé par un jeune homme visiblement mécontent de la politique du gouvernement  en matière d’emploi. Regardez la vidéo.

©Capture Ecran Vidéo BFM TV

Manuel Valls ne s’attendait pas à être interpellé par un jeune de cette manière. Lundi, alors que le ministre de l’Intérieur était en déplacement dans une Zone de sécurité prioritaire à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), un jeune homme s’est placé en face de lui et l’a apostrophé pour se plaindre. "La prochaine fois, ce serait bien de venir aussi avec le ministre de l'emploi, Michel... Sapin, c'est ça", a-t-il ainsi lancé au membre du gouvernement, lequel lui a alors répondu : "à mon avis, vous connaissez parfaitement le nom".

"On vous voit beaucoup avec ces ‘histoires de quenelle’"Mais si Manuel Valls s’est mis sur la défensive, son interlocuteur est quant à lui monté en puissance dans ces revendications et ce, tout en gardant un ton courtois. "On les (ndlr : les ministres) voit super actifs sur BFMTV, mais sur le terrain on a du mal à les voir", a ensuite enchaîné le jeune homme mécontent. Et celui-ci de poursuivre en évoquant l’affaire au cœur de laquelle se retrouve actuellement le ministre et qui crée une véritable polémique en France : "en ce moment on vous voit beaucoup, avec ces histoires de "quenelle (…) Ramenez-nous de l'emploi, au lieu de nous ramener une image du quartier...".

Publicité
"On a élu un président par rapport à l’emploi"Profitant de cette rencontre inopinée avec Manuel Valls, le jeune homme a par ailleurs expliqué que, selon lui, "le problème est une peu plus grave qu’une ‘affaire de quenelle’, ou de visiter un quartier soi-disant insécurisé. On vous a élu certes, par rapport à la sécurité, mais on a élu un président par rapport à l’emploi".

Vidéo : Manuel Valls à Aulnay-sous-Bois

Publicité