En plein direct dimanche dans l’émission "Le Grand Jury" de RTL-Le Figaro-LCI, Le maire LR de Bordeaux a été victime d’un trou de mémoire à propos du président François Hollande. Une absence qui l'a bien fait rire.

Un trou de mémoire. Voici ce dont Alain Juppé a été victime dimanche au micro du "Grand Jury" de RTL-Le Figaro-LCI. En effet, alors qu’il était direct, le candidat à la primaire du parti d’opposition a éprouvé quelques difficultés à se souvenir du nom du nom du chef de l’Etat : "C’est vrai que… comment il s’appelle déjà ? Heu… Hollande, oui pardon…". Une hésitation qui n’a pas manqué de faire rire les autres personnes présentes sur le plateau mais également le maire LR de Bordeaux lui-même. "Je respecte le président de la République naturellement même si je combats l’homme politique", a-t-il ensuite affirmé pour se rattraper.

Alain Juppé moqué sur son âge

Ce trou de mémoire pourrait bien nourrir les attaques dont Alain Juppé fait l’objet sur son âge. L’ancien Premier ministre est en effet souvent moqué sur ce point par ses rivaux dans la course à l’Elysée, et notamment Nicolas Sarkozy.

Publicité
Selon les informations du Canard Enchainé, en coulisses l’ex-chef de l’Etat n’hésiterait pas à le surnommer "papy Juppé". "Ce n’est pas un concurrent vu son âge", avait-il également affirmé à propos de son adversaire l'année dernière. Des attaques auxquelles ce dernier avait répliqué en assurant qu’il "vaut peut-être mieux un sexa en forme qu’un quinqua amorti". Piqué, Alain Juppé avait même rappelé le cas de Lionel Jospin et Jacques Chirac en 2002 : "Vous vous souvenez de Jospin déclarant en 2002 que Chirac était un peu vieux ? Ca ne l’a pas beaucoup aidé".
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité