Persuadée que Donald Trump ne passerait pas, la cellule diplomatique de l'Élysée a rédigé mardi une lettre de félicitations adressée à la candidate démocrate... et aucune pour celui qui a finalement été élu président des États-Unis.

Diplomatie oblige, lorsqu’un nouveau président américain est élu, la coutume veut que le président français le félicite. En 2008 par exemple, rapporte RTL, Nicolas Sarkozy avait écrit à Barack Obama que sa "victoire couronn(ait) une campagne exceptionnelle".

En fait du président, c’est la cellule diplomatique de l’Élysée qui rédige cette lettre. Et ses membres étaient un peu trop certains, quand ils l’ont écrite mardi, de la personne qui gagnerait les élections. En effet, la seule missive qu'ils ont prévue était destinée à… Hillary Clinton.

À lire aussi – Présidentielle américaine : l'énorme surprise Trump

Clinton plus proche du pouvoir français

La lettre doit être rendue publique, mais l’Élysée ne s’est pas encore prononcé. Cette "bourde" de la part de la cellule diplomatique est en fait très compréhensible. D’après RTL, en effet, Hillary Clinton est beaucoup plus proche des diplomates en France que Donald Trump.

Publicité
"On ne connait aucun des interlocuteurs (de Trump)", a admis un conseiller de François Hollande, interrogé par la radio. Le conseiller diplomatique en chef du président lui-même n’a toujours pas rencontré quiconque parmi l’équipe du président des États-Unis.

Vidéo sur le même thème – La vidéo choc du camp Trump contre Hillary Clinton