La tombe de Georges Clemenceau, située à Mouchamps (Vendée) a été vandalisée dans la nuit de dimanche à lundi. Les tags s’adressaient au ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, qui était en visite dans le département ce lundi.

© AFP

Des graffitis ont été découverts, dans la nuit de dimanche à lundi, près de la tombe de Georges Clemenceau, à Mouchamps (Vendée). Les tags s’adressaient à Manuel Valls, en visite dans le département ce lundi. Les mêmes slogans que ceux utilisés lors de la Manif pour Tous ont été repris.

Sur la route qui mène à la tombe de Georges Clemenceau était inscrit "Valls casse-toi" en lettres roses et bleues. Le slogan "On ne lâche rien" était lui écrit sur la stèle qui se trouve à côté de la tombe de l’ancien président du Conseil. Des couleurs et des slogans qui rappellent ceux de la Manif pour Tous.   

Le ministre de l’Intérieur était en visite dans le département ce lundi. Venu signé des conventions de partenariat en matière de sécurité et de prévention des vols à La Roche-sur-Yon, Manuel Valls est également venu, jour de l’anniversaire de la mort en 1929 de Georges Clemenceau, se recueillir sur la sépulture de ce dernier. Les tags ont été effacés par les services municipaux avant sa venue.

Des actes qui ont suscité de grandes réactions

Ces actes ont suscité beaucoup de réactions du côté des personnalités politiques. Sylviane Bulteau, première secrétaire fédérale du Parti socialiste en Vendée s’est dite scandalisée. "On a dépassé les bornes. Les auteurs de ces actes sont hors de la République", a-t-elle dit. Bruno Retailleau, le sénateur UMP, a lui parlé d’un acte de "vandalisme antirépublicain".

Nolwenn Porcheret, présidente de la Manif pour Tous s’est également exprimée sur le sujet : "on ne touche pas à une tombe, ni à un monument d'unité nationale. Ça ne sert pas la cause que l'on défend".

Publicité
De son côté, le collectif de la Manif pour tous a réfuté toute implication à ces dégradations et poste sur son compte Twitter : "la Manif pour Tous agit depuis un an dans le respect des personnes et des biens. Elle ne cautionne aucune dégradation".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité