La première année de François Hollande en tant que président de la République a été rythmée par les nombreux clashs et coups de sang de sa compagne, Valérie Trierweiler. Retour sur les plus marquants.

"Embrasse-moi sur la bouche"

 

Valérie Trierweiler a véritablement pimenté la première année du quinquennat de François Hollande. Par ses prises de becs et ses clashs, la Première dame est en effet loin d’avoir été discrète. "Ca fait très peur au début. On ne sait pas ce qu’il faut faire. Ensuite, on apprend, comme vous à l’école", a-t-elle ainsi expliqué à des écoliers algérois qui la questionnaient end décembre dernier sur son nouveau rôle. Et alors que la compagne du président François Hollande semble reconnaître que ses débuts ont été difficiles, elle cumule à elle seule toute une liste d’histoires plus ou moins grandes dont l’Elysée se serait bien passée.

Publicité
Le 6 mai 2012, alors que François Hollande venait tout juste de saluer son ex-compagne, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler l’a attrapé par le col et lui a instamment demandé de l’embrasser "sur la bouche". Une manière bien à elle de marquer son territoire face à celle qu’elle considère comme une rivale.

©VIdéo BFMTV

Publicité