Un sondage Harris Interactive pour VSD laisse entendre que moins d'un français sur trois a une bonne opinion de la compagne du président de la République, et même 24% en ont un très mauvaise opinion. Tous les détails avec Planet.fr.

VSD a publié ce jeudi un sondage Harris Interactive montrant clairement que Valérie Trierweiler ne sait pas s'attirer la sympathie des citoyens français. En effet, selon le sondage, ils sont seulement 29% à avoir une bonne opinion de la compagne de François Hollande.

Sur ces 29%, seuls 1% déclarent avoir une "très bonne opinion" d'elle, et 28% avouent "une plutôt bonne opinion". A l'inverse, 43% des sondés ont un "assez mauvaise opinion" de Valérie Trierweiler, et 24% ont même une "très mauvaise opinion" d'elle.

Harris Interactive explique que "l'image de Mme Trierweiler s'est nettement dégradée depuis la mi-juin 2012, par rapport à une enquête réalisée quelques jours après sa prise de position discutée en faveur d'Olivier Falorni pour les élections législatives à La Rochelle". Le fameux tweets soutenant le concurrent de Segolène Royal ne l'avait pourtant pas fait chuter au même point qu'aujourd'hui, puisqu'à l'époque encore 49% des sondés avait une bonne image d'elle.

Valérie Trierweiler occupe une place "trop importante"Le sondage montre aussi que 44% des Français trouvent que Valérie Trierweiler prend une place "trop importante" dans la vie politique du pays. En parallèle, 48% estiment que sa place n'est "ni trop ni pas assez importante", et 5% la trouvent "pas assez importante".

Pour finir, les résultats du sondage révèlent que 42% des Français estiment que la vie privée de François Hollande "a un impact négatif sur l'image qu'ils se font du président de la République". Ils sont 54% à trouver que cela n'a aucune conséquence, et seulement 2% à affirmer qu'ils y voient "un impact positif".

Publicité
Selon Harris Interactive, "le principe de ligne imperméable entre ce qui relève de la vie privée et de la vie publique ne concerne plus qu'une courte majorité de Français, une proportion significative considérant que des éléments privés impactent négativement leur image du personnage public".

Sondage réalisée en ligne entre le 28 septembre et le 1er octobre 2012 auprès de 1 714 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, avec la méthode des quotas.

© AFP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :