Valérie Debord, la remplaçante de Nadine Morano aux élections régionales, et Sébastien Huyghe sont ensemble depuis quatre ans. Découvrez ou redécouvrez cinq anecdotes sur leur couple.

1/ Ensemble, ils ont un fils

Valérie Debord et Sébastien Huyghe ont un fils, Valentin, né en mai 2014. Tous les deux étaient déjà  parents, grâce à leurs précédentes unions : elle avait une fille de 16 ans, tandis que lui avait une fille de 12 ans et un fils de 10 ans.

2/ Le nouveau "couple phare" des Républicains

Depuis que Valérie Debord a pris la place de Nadine Morano comme tête de liste aux prochaines élections régionales en Meurthe-et-Moselle, les projecteurs sont davantage braqués sur elle. Le magazine Closer parle même d’elle et de son compagnon comme du "nouveau couple phare des Républicains". Il faut dire que malgré leur relative discrétion, tous les deux sont très investis au sein du parti. Ancienne députée de Meurthe-et-Moselle (de 2007 à 2012), Valérie Debord est adjointe au maire de Nancy, en charge du Logement, du handicap et des seniors. Considérée comme la "porte-flingue" de Nicolas Sarkozy, elle a récemment été choisie pour remplacer Nadine Morano lors des prochaines élections régionales. De son côté, Sébastien Huyghe est député du Nord et porte-parole des Républicains. Bref, le couple de quadras a le vent en poupe !

3/ Leur rencontre

Valérie Debord et Sébastien Huyghe se sont rencontrés en 2011 sur les bancs de l’Assemblée, rapporte Closer. Tous les deux étaient alors députés. "Pour lui, ça a été le coup de foudre", écrit le magazine qui cite un proche du couple. "C’est lors d’une danse qu’ils ont eu le déclic (…) On voyait bien qu’il y avait un truc entre eux", précise cette même source. Quatre ans plus tard, ils sont toujours ensemble, à la tête d’une famille recomposée.

4 / Nadine Morano ne l’aime

Si Nadine Morano semble aujourd’hui avoir de bonnes raisons de détester Valérie Debord, leur brouille remonte pourtant à bien plus longtemps. En effet, bien avant que l’adjointe au maire de Nancy prenne sa place pour les élections régionales, l’eurodéputée ne l’aimait pas. "Je ne sais pas pourquoi Morano ne m'aime pas. On n'est pourtant pas sur le même créneau. Je suis libérale, je suis pour la concurrence", confiait Valérie Debord aux Inrocksen 2012. La situation entre les deux femmes ne semble désormais pas près de s’arranger. D’autant que c’est Sébastien Huyghe qui a "évoqué l’éviction de Nadine Morano", rapporte Closer.

5/ La bourde sur Hollande et la Libye

Publicité
En avril dernier, Valérie Debord a commis ce que l’on appelle une grosse bourde. Alors qu’elle voulait défendre Nicolas Sarkozy, elle a en réalité jeté le doute sur son action à l’Elysée concernant la crise en Libye. "C’est Hollande qui à peine élu a retiré nos troupes de Libye", a-t-elle répondu à un internaute sur Twitter. Or, et ainsi que le soulignait le Lab d’Europe 1, officiellement "l’opération en question a pris fin le 31 octobre 2011, alors que Nicolas Sarkozy  était encore président de la République". Aussi, avec ce tweet, Valérie Debord a soit dévoilé "un gigantesque scoop", soit elle fait une "erreur monumentale" au sujet des troupes françaises.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :