Plusieurs médias ont fait écho de la facture de la nouvelle vaisselle des Macron. En fait, le prix est beaucoup plus élevé que prévu…

Vaisselle des Macron : combien ça va vraiment coûter ? 

L’Elysée a décidé de changer de vaisselle, rapportait Le Journal du Dimanche le week-end dernier. Le palais avait donc passé une coquette commande à la Manufacture nationale de Sèvres, aussi appelée Cité de la céramique de Sèvres Limoges, fournisseur plutôt prestigieux en matière de service de table. Le JDD faisait alors état d’une facture à 50 000 euros pour 900 assiettes de présentation et 300 assiettes à pain. Soit un tarif moyen jugé plutôt raisonnable de 41 euros l’unité.

Toutefois, selon Le Canard Enchainé de ce mercredi 13 juin, il manque au moins un dernier zéro à la facture. Dans son édition de cette semaine, le journal satirique assure que la note finale devrait plutôt atteindre les 500 000 euros, voire plus. Le coût est alors estimé entre 400 et 500 euros pour une assiette.

Vaisselle des Macron : qui va payer ?

Comme le relève RTL, ces 50 000 euros étaient très certainement destinés aux participants d’un concours mis en place par l’Elysée au mois de décembre. Le Palais avait décidé de passer par ce procédé pour choisir l’artiste en charge de la réalisation du service. Pas moins de 30 personnes ont concouru mais c’est un certain Evariste Richer qui l’a emporté, choisi selon Le Canard par Brigitte Macron elle-même.

Publicité
Concernant le règlement de la grosse facture, pas question que l’Elysée ne dépense un centime puisque qu’il est prévu dans les textes que l’institution fasse un don gracieux de ses créations aux "résidences présidentielles". Or, dans les faits c’est l’Etat qui assure 60% du financement de la maison… Une partie des subventions allouées à la Cité de la céramique de Sèvres Limoges devraient donc bien permettre de financer ce nouveau service.

Vidéo : Brigitte Macron : pourquoi son premier mari reste un mystère

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité