Loin des plages du sud de la France, la ministre de l’Ecologie s’apprête à partir pour une destination lointaine avec un objectif bien précis. 

On l’a vue partir en vacances sur la côte d’Azur, en Italie, en Tunisie et même à l’île Maurice, mais jamais en Arctique. C’est pourtant là que Ségolène Royal s’apprête à passer ses congés d’été. En vacances à partir de ce soir, date du dernier Conseil des ministres, la numéro 3 du gouvernement va ensuite s’envoler vers la région entourant le pôle Nord de la Terre, rapporte Europe 1. Un voyage qui devrait durer cinq jours, "du 17 au 21 août" et pour lequel la ministre de l’Ecologie rejoindra "une mission scientifique", détaille Paris Match qui précise également qu’elle "sera avec l’explorateur Jean-Louis Etienne et son conseiller, le biologiste et ancien directeur du Museum d’histoire naturelle Gilles Bœuf".

A lire aussi – François Hollande et Ségolène Royal : anecdotes de vacances à "La Sapinière"

Au programme donc, pas de longues séances de bronzage sur la plage ni de moments en famille, mais plutôt des "visites du laboratoire marin Kings Bay, de l’institut polaire norvégien à Sverdrup-Station, marche vers le glacier, observation ornithologique et participation au lancement d’un ballon météo quotidien", croit savoir l’hebdomadaire.

Seulement quatre jours avec ses enfants

Publicité
Avant cela, Ségolène Royal effectuera également un voyage sous le soleil du Mozambique et de la Tanzanie, dans le cadre du travail toujours. Là, elle suivra les projets de développement d’énergie éolienne et hydraulique, note Paris Match. Ce n’est qu’entre ces déplacements que la ministre pourra s’accorder quatre jours pour profiter de ses quatre enfants qu’elle a eus avec le président François Hollande.

Ségolène Royal quitte le plateau du Supplément de Canal +  

Publicité