Selon un expert russe, devant la montée des tensions entre la Russie et les Nations unies, l’idée d’une guerre internationale serait de plus en plus envisageable.

Près de six Russes sur dix (59%) craignent une invasion des troupes américaines sur leur territoire, selon un sondage de l’Institut Levada Center. Un chiffre élevé qui témoigne des tensions entre les deux pays, accrues depuis les évènements en Ukraine et l’annexion de la Crimée à la Russie.

A ce titre, l’hypothèse d’un déclenchement d’une troisième guerre mondiale serait de plus en plus probable selon Fyodor Lukyanov, un analyste politique russe. L’homme a exposé en trois points les détails de ce possible évènement à un journaliste de Vox, un site d’actualité états-unien.

Les raisons d’un conflit militaire international

Tout d’abord, l’analyste russe explique qu’il existe une peur ambiante en Russie à ce sujet. Et, bien que refusant toute guerre, les Russes penseraient que celle-ci soit inévitable à cause de l’hostilité américaine. Selon Fyodor Lukyanov, une provocation mal interprétée de l’un des deux pays pourrait être un cassus belli.

Ensuite, ce dernier pense que le président russe, Vladimir Poutine, pourrait utiliser la force militaire, faute d’imposer la Russie sur la scène économique internationale depuis la crise du rouble en 2014 entraînée par les sanctions internationales.

A lire aussiLa Russie menace d’enquêter sur les premiers pas de l’homme sur la Lune

Enfin, la Russie pourrait ne pas jouer les mêmes règles du jeu que pendant la Guerre Froide alors qu’elle se sent menacée sur ce qu’elle estime être son propre territoire.

L’Estonie, épicentre du conflit ?

Selon Vox, l’Estonie serait le lieu probable pour le déclenchement de cette troisième guerre mondiale. Cette petite nation à la frontière russe est nantie d’une minorité de russophones qui pourraientt engager la Russie à envahir le pays pour leur venir "en aide", comme en Crimée. Sauf que l’Estonie, faisant partie de l’Otan (contrairement à l'Ukraine), serait protégé en cas d’incursion étrangère sur son territoire.

"Les craintes sont que la Russie pourrait essayer d’exploiter ou d’attiser les tensions dans la communauté russe d’Estonie, comme elle l’a fait en 2014 dans l’est de l’Ukraine, peut-on lire dans l’article. Si une telle crise devait se produire, les membres de l’OTAN pourraient se diviser sur la question de l’intervention – résultant dans la dissolution de l’OTAN comme l’espère peut-être Vladimir Poutine – ou la violence pourrait tout simplement créer une guerre, même nucléaire."

Le déroulement de la troisième guerre mondiale

Pour expliquer le déroulement de l’escalade entre les deux pays menant à une troisième guerre mondiale, le média américain a créé une infographie.

Publicité
Voici les résultats envisagés : un arrêt progressif de la crise avant le conflit ; une guerre de plusieurs millions de morts débouchant sur la victoire des USA ; même chose mais cette fois avec la domination de la Russie sur l’Europe ; même chose mais débouchant sur un statu quo ; enfin, le conflit aboutit simplement à la destruction du monde…

Vidéo sur le même thème : Crimée : Moscou annonce le déploiement de bombardiers stratégiques