Le président de la République vient d’achever ses vacances en toute discrétion mais de nombreux obstacles l’attendent pour la rentrée.

Le président de la République, François Hollande, vient de rentrer à Paris après une semaine de vacances aussi discrètes que simples, dans le Var.

Mais aussitôt revenu dans le bain politique, le chef de l’Etat devra affronter une rentrée qui promet d’être semée d’embûches. L’année dernière, celui-ci avait vu les départs d’Arnaud Montebourg, Aurélie Filippetti et de Benoît Hamon, et affronté l’affaire Thévenoud ainsi que la sortie du livre de Valérie Trierweiler, son ancienne compagne.

Trouver un successeur à François Rebsamen

Si, comme l’indique le Figaro, le premier Conseil des ministres qui se tiendra mercredi s’annonce léger et sans projet de loi, le remplacement de François Rebsamen sera dans toutes les têtes. Le ministre du Travail pour encore quelques jours a en effet annoncé qu’il remettrait sa démission le 19 août pour se consacrer à la ville de Dijon dont il est redevenu maire.

Le quotidien liste ensuite les nombreux sujets qui mobiliseront le chef de l’Etat : la lutte contre le terrorisme, "le premier sujet de vigilance", comme l’indique l’Elysée, et la préparation de la prochaine loi de finances. Selon Le Figaro, François Hollande "n’exclut pas non plus de se rendre à Calais" où la question des migrants est préoccupante.

Plusieurs rendez-vous internationaux

Publicité
François Hollande devrait surtout être actif sur la scène internationale. "Il observe de près la situation au Proche-Orient et en Europe, notamment en Ukraine et en Grèce, précise l'Élysée. Durant ses vacances, le président a consacré beaucoup de temps au dossier européen. Il a échangé avec Alexis Tsipras à deux reprises et avec Angela Merkel." La question agricole au niveau européen devrait être aussi un sujet important de la rentrée pour le président, alors que la crise porcine se poursuit en France.

De plus, le chef de l’Etat inaugurera la conférence internationale sur le climat (COP 21) qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre à Paris. 

Vidéo sur le même thème : Pas vraiment de vacances pour François Hollande 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité