Cette année la saint Nicolas n’aura pas lieu le 6 décembre mais le 6 juillet. Les fidèles de Nicolas Sarkozy, Guillaume Peltier et Geoffroy Didier, fondateurs du mouvement La Droite forte ont pour projet de créer la "fête de la violette", pour rassembler tous les Sarkozystes de France.

Les sympathisants de Nicolas Sarkozy fêteront cette année la Saint-Nicolas le 6 juillet et non pas le 6 décembre. Le journaliste politique pour le journal le Monde, Alexandre Lemarié, rapporte dans son blog "L’UMP d’après" que Guillaume Peltier et Geoffroy Didier, deux politiciens se revendiquant Sarkozystes, planchent actuellement sur un projet : la "fête de la violette." Pourquoi la violette ? Cette fleur est "le symbole de ralliement des bonapartistes" explique Guillaume Peltier. Cette fête, un repas en Sologne, a pour but de rassembler tous les partisans de Nicolas Sarkozy.

Un nouveau rendez-vous annuelCet évènement sera toutefois distinct de ceux organisés par l’association les Amis de Sarkozy. Les deux fondateurs du parti la Droite Forte veulent faire de ce repas un rendez-vous annuel. Ils souhaitent que ce déjeuner qui a pour but de "clore" l’année politique ait lieu tous les ans, le premier samedi du mois de juillet.

Publicité
"Nous voulons que les valeurs sarkozystes soient présentes en 2017"Geoffroy Didier ajoute que cette fête est aussi "l’occasion de montrer que notre mouvement n’est pas le gadget de l’année, mais une véritable organisation politique qui se structure progressivement." En plus de rassembler de nombreux fidèles de l’ancien chef de l’Etat, cette réunion permettra aux deux hommes de 36 ans de "préparer l'éventuel retour de Nicolas Sarkozy" et de "peser sur le débat d'idées" au sein de la droite. Que Nicolas Sarkozy revienne ou pas, le chef de file de la Droite forte le confirme : "nous voulons que les valeurs sarkozystes soient présentes en 2017." 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité