Corinne Bozon-Guillot du PRG (Parti radical de gauche) a été suspendue par son parti pour avoir assisté récemment à une réunion publique du président de l’UMP.

La politique est un monde impitoyable et Corinne Bozon-Guillot en a fait l’amère expérience. En effet, cette élue du Parti radical de gauche (PRG) à Rillieux-la-Pape (Rhônes-Alpes) vient d’être suspendue par son parti.

Son tort ? Avoir assisté, le 21 mai dans sa commune, à une réunion publique organisée pour la venue de Nicolas Sarkozy, président de l’UMP.

A lire aussiPour Sarkozy, Hollande est "un poids mort pour la France"

"Le bureau du Parti radical de gauche a décidé de suspendre la conseillère municipale Corinne Bozon-Guillot de notre formation politique. Il lui est demandé des explications sur sa présence au meeting de l'UMP qui s'est déroulé à Rillieux-la Pape la semaine dernière", fait savoir la fédération du Rhône du PRG dans un communiqué.

Un lien de parenté avec Nicolas Sarkozy

Pour sa défense, Corinne Bozon-Guillot invoque un lien de parenté avec l’ancien président de la République : elle serait une cousine éloignée et n’aurait jamais caché ce lien.

"Je sais que je suis convoquée samedi, je vais pouvoir m'en expliquer. J'ai toujours fait les campagnes de gauche, celle de François Hollande pour le PS, pour les législatives, les municipales. Et je suis très fière d'avoir un président de la République dans la famille", explique-t-elle à l'AFP.

Publicité
Pour Azedine Haffar, le président de la fédération PRG du Rhône ce lien familial, "ne pose pas de problème". En revanche, "c'est une faute politique que d'aller applaudir des gens que l'on combat politiquement", prévient-il. 

Vidéo sur le même thème : Nicolas Sarkozy se moque de François Hollande qu'il surnomme "Moi je"

mots-clés : Nicolas sarkozy

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité