Dans un tweet publié le 16 septembre, Olivier Burlats élu FN haut-savoyard, a ouvertement comparé Christiane Taubira à un singe. Il a été suspendu du parti le 25 septembre.

Nouveau dérapage raciste au FN. Jeudi 25 septembre, Florian Philippot a décidé de suspendre du Front National Olivier Burlats. Conseiller municipal à Seynod (Haute-Savoie), ce dernier a publié le 16 septembre sur Twitter une photo d’un singe faisant du vélo en réponse d'une conversation faisant référence à Christiane Taubira.

Un dérapage raciste qui a été repéré par des internautes puis par la presse provoquant un tollé sur le réseau social.

Lire aussi :  Mairies FN "remarquables" : mais que se passe-t-il à Hayange ?

L’élu frontiste n’en était pas à son coup d’essai en termes de tweets douteux. En juillet dernier il avait ainsi réclamé la réintégration d’Anne Sophie Leclere exclue du parti pour le même motif allant jusqu’à la qualifier de "martyre de la Résistance". Visiblement "inspiré" ce jour-là, Olivier Burlats avait tweeté : "Si encore c'était la SPA qui avait porté plainte pour défendre le singe injustement comparée à Taubira".

Lire aussi : Taubira comparée à un singe : Minute risque la prison avec sursis

Publicité
Mis à l'écart du parti d’extrême-droite en quête de dédiabolisation, l’élu savoyard a utilisé Twitter pour réagir à son éviction. Pour lui, nul dérapage raciste mais "dérapage humoristique". Et ce dernier de pointer les médias en expliquant que considérer ce tweet comme une blague potache était "moins vendeur pour les médias".

 Vidéo sur le même thème : ZAPPING - Ex-candidate FN condamnée: Un jugement "grotesque", "nécessaire", "dur", "conforme au code pénal" - 16/07