François Fillon a annoncé dans 'L'Emission politique" diffusée sur France 2 ce jeudi 24 mars qu'il accuse François Hollande d'organiser, via "un cabinet noir", des fuites dans la presse afin d'alimenter les accusations contre lui. Mais concrètement, qu'est-ce qu'un cabinet noir ?

© AFP

AFP

Invité dans L'Emission politique ce jeudi 23 mars, François Fillon a mis en cause le président de la République. Interrogé sur les multiples affaires dont il fait l'objet, le candidat des Républicains a annoncé qu'il accusait François Hollande d'être à l'origine de fuites dans la presse à son encontre via un "cabinet noir". Mais que signigifie ce terme ?

 

Surveiller le courrier

Un peu d’histoire. L’expression "cabinet noir" désigne d’abord un bureau de renseignement consacré à l’inquisition postale. Cette méthode qui prit de l’importance en France sous Richelieu fut baptisée plus tard sous Louis XV "Cabinet du secret des Postes". Le but, identifier les opposants à la monarchie et, par la suite, les empêcher de nuire. De nos jours, l’utilisation de cette expression a perdu son caractère épistolaire mais a gardé sa dimension politique ainsi que son potentiel de nuisance. Mais alors, qu’en est-il ?

Derrière cette expression se dessine l’idée qu’un bureau secret, réunissant les différents services des différents ministères, œuvre pour nuire à une personne, voire, à un parti.

Existe-t-il ?

Alors, cabinet noir ou pas ? En fait, son existence est aussi facile à envisager qu'à nier. Certaines pratiques remontent aux années 90 lorsque Yves Bertrand, alors patron des Renseignements Généraux, officiait pour nuire aux ennemis de Jacques Chirac (dont Nicolas Sarkozy). Interrogé par L’Express, le journaliste Guy Birenbaum, auteur de Le cabinet noir (éd. Les Arènes) confirme que ceci existait bien et que lui-même a été approché à l'époque pour diffuser des fausses informations sur Nicolas Sarkozy (alors ennemi de Chirac) pour qu’il soit sali dans la presse.

Publicité
L’affaire Clearstream serait également l’un des coups d’éclat de cette officine. FranceTvInfo rappelle également que Lionel Jospin évoque en ces termes les agissements d'Yves Bertrand. Quant à savoir si ce "cabinet noir" existe sous la présidence de François Hollande, le doute demeure.

 

    

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité