Les propos tenus par François Fillon continuent de faire des vagues à l’UMP. Invité du 20h de TF1, Jean-François Copé a rappelé la position claire de la droite quant au FN, mais cette divergence est-elle le signe d’un nouvel affrontement entre ceux qui ont déjà failli faire exploser le parti en décembre dernier ?

© AFP

La guerre est-elle de nouveau déclarée entre Jean-François Copé et François Fillon ? Après s’être opposés pour la présidence de l’UMP en décembre dernier, les anciens ennemis d’hier seraient-ils une nouvelle fois adversaires ? En conseillant aux Français il y a quelques  jours de voter pour le parti « le moins sectaire » s’il fallait choisir entre le PS et le FN, François Fillon semble avoir semé le vent de la tempête à droite. Après avoir déclaré dans le Figaro ce lundi que « l’avenir de l’UMP est en jeu si on la laisse dériver vers l'extrême-droite », Jean-François Copé s’est montré plus modéré ce lundi soir sur le plateau du 20 heures de TF1, mais a clairement réaffirmé sa position.

Des propos qui passent mal« Il n'a jamais été question et il ne sera jamais question d'appeler à voter pour le Front national, ou encore moins, ce serait stupide, pour le PS, allié du Front de gauche et de Mélenchon, qui n'a rien à envier à Marine Le Pen » a déclaré le président de l’UMP. « L'UMP est la seule formation politique qui peut apporter des réponses » a-t-il ajouté. « Cette réponse, elle ne peut pas être apportée dans des alliances contre nature ».

Publicité
« Moi, je ne veux pas de polémique »Mais Jean-François Copé n’a pas voulu revenir sur les propos de François Fillon, préférant se concentrer sur sa « mission ». « Moi, je ne veux pas de polémique, et je ne vais pas en faire ni ce soir, ni à aucun moment, ma mission, c'est de rassembler » a-t-il réaffirmé. Car la droite semble à nouveau divisée. Jean-François Copé pourrait donc profiter de l’espace laissé par François Fillon pour de positionner. Ils devraient tous les deux se rencontrer ce mardi matin au siège de l’UMP pour un comité stratégique. Car au-delà des municipales de 2014, l’échéance à ne pas rater est celle des primaires de 2016 pour la prochaine présidentielle. François Fillon a lui déclaré dans l'Opinion accepter d'être minoritaire au sein de l'UMP. « Je prends un risque, je le prends en connaissance de cause. J'accepte d'être minoritaire dans mon parti si c'est le cas .»

Publiez votre commentaire

5 commentaires

les défenseurs de la nation

Portrait de 6ija

6ija

les défenseurs de la nation française  commencent à inquieter certains collabos et c'est tres bien ! ! on à pas fini d'entendre des propos sectaires et antidémocratiques à l'adresse du FN  ! ! !

Votez pour ce commentaire: 

Copé rassembleur ..?? de qui

Portrait de berlodiot

Copé rassembleur ..?? de qui se moque-t-il , personnage épouvantablement imbu de sa personne ... déjà pendant la dernière campagne présidentielle , au lieu de soutenir le candidat sortant ; il faisait campagne pour 2017 pour sa gueule ... Ce persannage est pire à lui tout seul que Sarko & Flamby réunit ...

Votez pour ce commentaire: 

Fillon m'a déçu depuis qu'il

Portrait de chocolat 971

chocolat97190

Fillon m'a déçu depuis qu'il n'est plu au gouvernement de Sarko et Coppé est un minable. Si c'est avec ces deux la que nous allons aux présidentielles de 2017, nous sommes certains que les socialos et malheureusement Hollande passeront haul la main. Si il n'y a personne d'interressant d'ici la pour représenter la droite, nous allons vers le FN. Si ils arrivent à nous débarrasser de tous ces émigrés, je me dis pourquoi pas? Hollande est un faux cul qui espère sur les voix des émigrés pour repasser en 2017. Pauvre flamby avec sa tête de "bênet" il est minable

Votez pour ce commentaire: 

Bonjour, hi! hi! j'suis mort

Portrait de therry77

tom.

Bonjour, hi! hi! j'suis mort de rire!!!!  qu'ils se bouffent la gueule ces deux cons! ça mange pas d'pain! si ils croient que les FRANCAIS, vont une fois de plus tomber dans leur panneau " et dans leur fausse gué-guerre!! " je crois qu'ils ont tout faux!! " quoi que...? ils y a encore certains rêveurs qui y croieront!! " et qui prendront leurs belles paroles et leurs belles promesses, pour des paroles d'évangiles!. Tous des pourris!! y compris l'extrème gauche-bobo!! " mélenchon avec ses 49000 euros mensuel ne déroge pas à la règle!! " ils feraient mieux de dissoudre leur parti, ça nous couterait moins cher! et dire qu'il y en a qui leur ont donné du fric pour éponger la dette de campagne à sarko " quels abrutis!! ". D'ailleurs pourquoi? (fond de polémique FN) il n'y a pas de polémique au FN, s'il y a une polémique elle est bien à l'ump! entre ces deux crétins!. VIVE MARINE LE PEN!! VIVE LE FRONT NATIONAL!!!, ça c'est un parti qui feras changer les choses! d'ailleurs on a jamais essayé! alors pourquoi pas?.tom.       

Votez pour ce commentaire: 

La stratégie de l'ump, du

Portrait de a.raf

La stratégie de l'ump, du "ratisser large", ne conduira à rien tant que cette association de professionnels de la politique, ne nous fera pas part de son  projet politique, social, économique, fiscal. M. COPE a confirmé sa stratégie du ni oui, ni non, faisant la proposition de "ne plus faire bénéficier des prestations sociales les étrangers en situation irrégulière" : pourquoi ne l'a-t-il pas fait durant son règne ? D'autre part, il ne parle pas de cette allocation de 800 euros mensuels, allouée à "tout étranger en situation irrégulière, dès 65 ans, même s'ils n'ont pas travaillé ni cotisé en france", alors que nombre de retraités français ne perçoivent pas ce montant. Ils ne parlent pas non plus, l'un et l'autre, de leurs intentions de réduire notre dette de bientôt 2000 milliards d'euros et ne feront sûrement jamais de propositions claires visant à la réduction des dépenses de l'état : suppression du sénat par exemple, diminution du nombre des députés, interdiction de renouvellement de tout mandat, de tout cumul bien sûr, suppression de toutes ces strates administratives territoriales.... Jamais ces élus professionnels et dirigeants ne scieront la branche sur laquelle ils sont assis, et seul le peuple, saisi par référendum, pourrait donner un coup de pied souhaitable dans cette fourmillère. Quoi qu'ils disent et quoi que fasse le le FN, celui ci ne pourra que poursuivre son recueil de la déception, voire la rage, de nombre d'électeurs-contribuables.

Votez pour ce commentaire: 

Publicité