Jeudi 11 juillet au soir, François Fillon a tenu un grand meeting à la Grande Motte. Il a profité de ce rassemblement pour faire savoir qu’il avait définitivement coupé le cordon avec Nicolas Sarkozy. Voici le résumé de ses déclarations.  

François Fillon l’avait déjà prévenu, il se présenterait "quoiqu’il arrive" à la présidentielle de 2017. Jeudi 11 juillet, le candidat UMP l’a confirmé, il a bel et bien décidé de ne plus marcher dans l’ombre de Nicolas Sarkozy. Lors du grand meeting qu’il a donné jeudi soir, l’ancien premier ministre a déclaré que son parti, l’UMP "ne peut pas vivre immobile dans l'attente d'un homme providentiel", soit Nicolas Sarkozy.

François Fillon a ensuite ajouté avoir "écouté avec intérêt et respect" le discours de Nicolas Sarkozy lors de son grand retour au bureau politique de l’UMP, ce lundi 8 juillet. Toutefois, celui-ci ne l’a pas totalement convaincu : "je ne lie pas l'avenir de l'UMP à un homme. Le temps de l'opposition est fait pour débattre, réfléchir, susciter des nouveaux talents, faire des bilans, élaborer un projet nouveau. Et pour ce faire, l'UMP ne peut vivre immobile, congelée, au garde-à-vous, dans l'attente d'un homme providentiel !"

Publicité
La réponse à l’attaque de Nicolas SarkozyComme le rappelle Métro, lundi, lors de son grand discours de retour, l’ancien chef de l’Etat avait taclé François Fillon en glissant un : "il y a quelque chose d'indécent à parler du rendez-vous de la présidentielle alors que les Français souffrent." Une petite pique qui n’a pas échappé à l’ancien premier ministre, qui avait déclaré début mai qu'il se présenterait en 2017. Il a profité de son temps de parole pour répondre : "chacun a le droit de vouloir servir son pays et chacun aura le droit d'être candidat aux primaires, mais personne ne peut dire ‘Circulez, il n'y a rien à voir, le recours c'est moi !’ ". Tout ceci, sans n’avoir jamais nommé explicitement l’ancien président de la République.

Vidéo : François Fillon s'avoue coincé par Nicolas Sarkozy

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité