Après les propos de François Fillon ce dimanche dans l'émission Le Grand rendez-vous, les ténors de l’UMP ne cessent de réagir. Selon Jean-François Copé, l’avenir du parti "est en jeu".

© AFP

Les propos tenus par François Fillon dimanche dernier seraient une aubaine pour Jean-François Copé ? Possible. Invité du Grand Rendez-vous d’Europe 1-Le Monde-i Télé dimanche, François Fillon conseillait aux militants UMP de voter pour le candidat "le moins sectaire" si un duel FN/PS devait avoir lieu. Un conseil qui n’a pas été apprécié à l’UMP. "Alerte rouge. Le vote FN est une ligne de fracture pour l'UMP. C'est notre pacte fondateur qui est en cause.", a déclaré Jean-Pierre Raffarin sur Twitter.  Dans un entretien accordé au Figaro ce lundi, Jean-François Copé a qualifié la situation de "grave". Selon lui, "C'est l'avenir de l'UMP qui est en jeu si on la laisse dériver vers l'extrême droite".

Avantage Copé ?

Publicité
Bien que Jean-François Copé qualifie ces propos de "grave", ils pourraient lui être bénéfiques. En effet, après les élections de l’UMP de 2012 qui avaient tourné au fiasco, François Fillon et le maire de Meaux sont toujours de grands rivaux. Or, avec ses propos polémiques, François Fillon s’est mis à dos des personnalités influentes du parti telles que Jean-Pierre Raffarin ou Alain Juppé. De plus, en contredisant les propos de François Fillon, le président actuel de l’UMP pourrait redorer son blason vis à vis de l’aile gaulliste de l’UMP. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité