Pour ses récents tracts à l'approche des élections départementales, l'UMP a choisi d'illustrer un "carton rouge" à adresser au gouvernement. Un plagiat selon le Front national.

©Twitter/UMP

"Pour adresser un carton rouge au gouvernement et au parti socialiste, je vote UMP", le tout illustré d'une main déposant un carton rouge dans une urne : le message est clair. Si la nouvelle campagne de communication de l'UMP va droit au but, pour rester dans le thème du football, elle n'est, d'après le Front national, qu'une pâle copie de sa campagne lors de la précédente présidentielle.

Le FN, ce parti avant-gardiste

Tiré à 500 000 exemplaires, le tract de l'UMP a immédiatement suscité le sarcasme du parti d'extrême droite. Ce lundi sur le plateau de BFMTV, Florian Philippot a déclaré : "ça me rappelle notre appel au carton rouge de la présidentielle de 2012. Nous avions même distribué des cartons rouges à nos adhérents lors des meetings avec Marine Le Pen". Mais le vice-président du FN ne s'est pas contenté de prouver que, avant tout le monde, le FN était allé jusqu'à distribuer la métaphore de sa campagne, il a aussi déploré le manque d'imagination de l'UMP. "Décidément ils manquent cruellement d'imagination à l'UMP et ils reprennent nos campagnes de communication avec deux ou trois ans de retard. Ce qui prouve qu'ils ne sont pas un mouvement d'avant-garde contrairement au FN". Un choix de communication repris par l'UMP mais que Florian Philippot semble de toute manière ne plus apprécier : le "FN est déjà passé à autre chose, c'est-à-dire à une campagne de fond", a-t-il déclaré.

A lire aussi - Florian Philippot en Une de Closer : une "atteinte gravissime" à sa vie privée

Une expression courante

Publicité
Comme le souligne l'AFP, le "carton rouge" est régulièrement utilisé en politique. S'il sert normalement à sanctionner la faute d'un sportif, il a été invoqué à de nombreuses reprises pour se positionner contre une politique. A laval, une liste de gauche "Carton rouge" s'était constituée lors des précédentes municipales. Le Parti de Gauche avait quant à lui publié un tract : "Carton rouge pour la politique du logement". Et puis, interrogé par Le Scan du Figaro, Sébastien Huyghe a évoqué une "polémique qui n'en vaut pas la peine" affirmant le "grand classique en politique" qu'est le carton rouge. Et le député de conclure :  "ce tract renvoie au carton sportif, le carton rouge n'appartient pas au FN ".

Vidéo sur le même thème - F. Philippot : "le clivage gauche-droite est totalement inopérant"