La leader frontiste n’a pas apprécié que la maire de Paris souhaite la bienvenue aux réfugiés en arabe. Plus de détails.

Des centaines de réfugiés ont été accueillis en France ces derniers jours. Aussi, Anne Hidalgo, la maire PS de Paris a voulu leur témoigner son soutien en postant mardi sur son compte Twitter un message leur souhaitant la bienvenue à la fois en français, en anglais et en arabe. Une initiative qui n’a pas du tout plu à Marine Le Pen, laquelle n’a pas tardé à réagir. "Je trouve que de la part de la maire de la capitale française, c'est extrêmement choquant", a-t-elle raillé au micro de France Inter.  "A partir du moment où elle fait un tweet en arabe, je me dis que la tradition d’accueil va extrêmement loin", a-t-elle ajouté avant de conseiller à Anne Hidalgo de "se voiler pour dire la bienvenue aux clandestins".

Une réaction que la maire de Paris a à son tour commentée, non sans ironie. "J’aggrave mon cas. J’ai même fait un an d’arabe dialectal à la fac. Stop au racisme et à la xénophobie du FN", lui a répondu Anne Hidalgo, toujours sur Twitter.

L’afflux migratoire, une "invasion barbare"

A lire aussi – Quand Marine Le Pen compare l’afflux de migrants à une "invasion barbare"

Publicité
Lundi soir, lors d’un meeting organisé dans l’Essonne, Marine Le Pen a également fustigé la politique de Nicolas Sarkozy et de son successeur à l’Elysée en termes d’immigration. "Sarkozy avait ouvert grand les portes du pays, Hollande et Valls les dégondent", a-t-elle en effet dénoncé avant d’affirmer que "l’invasion migratoire que nous subissons n’a rien à envier à celle du IVe siècle".

Vidéo sur le même thème - Migrants et "invasion barbare" : les réseaux sociaux s'en mêlent