Aucun élu de droite comme de gauche ne veut siéger à côté des 22 élus FN du conseil régional d'Ile-de-France. Avant eux, d'autres élus frontistes ont été victimes de rejet de la part de leurs opposants.

"Un cordon sanitaire" autour de conseillers régionaux FN

Publicité
Les élus du Front national sont-ils traités comme des parias ? Certains, s'il on en croit cet article de l'Opinion qui révèle qu'aucun élu de droite comme de gauche ne veut s'asseoir à côté des 22 conseillers régionaux FN dans le conseil régional d'Ile-de-France. Citée par le journal, la présidence de la région s'est dédouanée : "Ce n'est pas de notre faute, personne ne veut s'asseoir à côté d'eux !" Reste que la vingtaine d'élus frontistes n'apprécie pas la chose, et voit cette marque d'incivilité à leur égard comme "une petite humiliation qui en dit long".
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité